Les champions du monde allemands ont été sous le feu de la critique au pays après leur faible entame de la campagne de qualification pour l'EURO. La Mannschaft s'est même inclinée face à l'un de ses grands rivaux : la Pologne. Les deux nations ont été versée dans la même poule en France et l'Allemagne tient à prendre sa revanche.

Le footballeur allemand le plus compétitif du noyau est sans aucun doute Thomas Müller. Ses adversaires se rongent les sangs rien qu'à l'idée de l'affronter. A raison puisque durant la campagne de qualifications, il a marqué à huit reprises.

Ramasseur de balle

Après la première rencontre internationale de Müller, un amical face à l'Argentine, Diego Maradona, alors sélectionneur national avait refusé de s'asseoir au côté d'un ramasseur de balle lors de la conférence de presse. El Pibe de Oro n'avait pas reconnu l'international allemand.

Lorsque les deux pays se sont à nouveau affrontés, en quarts de finale de la Coupe du Monde 2010, l'Albiceleste et Maradona ont pris une leçon. Müller a marqué dès la 3e minute et l'Allemagne a atomisé l'Argentine (4-0).

Müller s'est rapidement érigé comme l'homme des grands matches. Il a marqué cinq fois lors du Mondial sud-africain en 2010 et a répété cette performance quatre ans plus tard au Brésil.

Aujourd'hui l'Allemagne compte plusieurs joueurs de classe mondiale à l'image de Müller et elle est à nouveau l'une des grandes favorites au titre de championne d'Europe.

Par Philippe Briers

Les champions du monde allemands ont été sous le feu de la critique au pays après leur faible entame de la campagne de qualification pour l'EURO. La Mannschaft s'est même inclinée face à l'un de ses grands rivaux : la Pologne. Les deux nations ont été versée dans la même poule en France et l'Allemagne tient à prendre sa revanche.Le footballeur allemand le plus compétitif du noyau est sans aucun doute Thomas Müller. Ses adversaires se rongent les sangs rien qu'à l'idée de l'affronter. A raison puisque durant la campagne de qualifications, il a marqué à huit reprises.Ramasseur de balleAprès la première rencontre internationale de Müller, un amical face à l'Argentine, Diego Maradona, alors sélectionneur national avait refusé de s'asseoir au côté d'un ramasseur de balle lors de la conférence de presse. El Pibe de Oro n'avait pas reconnu l'international allemand. Lorsque les deux pays se sont à nouveau affrontés, en quarts de finale de la Coupe du Monde 2010, l'Albiceleste et Maradona ont pris une leçon. Müller a marqué dès la 3e minute et l'Allemagne a atomisé l'Argentine (4-0). Müller s'est rapidement érigé comme l'homme des grands matches. Il a marqué cinq fois lors du Mondial sud-africain en 2010 et a répété cette performance quatre ans plus tard au Brésil. Aujourd'hui l'Allemagne compte plusieurs joueurs de classe mondiale à l'image de Müller et elle est à nouveau l'une des grandes favorites au titre de championne d'Europe. Par Philippe Briers