Groupe A

Après un début de phase éliminatoire catastrophique (3 points sur 9) qui menaçait leur coach Guus Hiddink, les Pays-Bas devaient se relancer. Et ils ne se sont pas loupés. Une écrasante victoire 6-0 contre la Lettonie et des doublés de Robben et Huntelaar. Les Oranjes passent 3es.

Le surprenant choc de ce groupe opposait la République tchèque et l'Islande, récent adversaire des Diables. Les deux équipes comptaient le maximum de points avant la rencontre (9 points) et celle-ci a tourné à l'avantage des locaux. Les Tchèques, pourtant menés suite à un goal de Sigurdsson, se sont imposés 2-1 et prennent la tête.

Dans le dernier match du groupe, la Turquie, à la traîne (1 sur 9), s'est relancée après sa victoire 3-1 contre le Kazakhstan. Un fait de match étonnant est venu animer la rencontre. Demirel, le gardien turc de Fenerbahçe, a quitté le terrain dès l'échauffement après une discussion avec des supporters turcs... de Galatasaray, la rencontre se déroulant dans l'enceinte du Gala.

Groupe B

La Belgique a été tenue en échec hier contre le Pays de Galles. Mais que s'est-il passé concernant les autres adversaires des Diables ? Chypre a étrillé Andorre 5-0 et se retrouve 3e avec un bon 6 sur 12.

La troisième et dernière rencontre du groupe a, elle, de quoi surprendre. Privée de Dzeko, la Bosnie s'est faite largement dominer par Israël (3-0), qui prend la tête du groupe avec trois victoires en autant de rencontres. Les Diables, 4es, sont à la traîne et devront s'imposer contre Chypre et Israël en mars prochain s'ils ne veulent pas voir leurs chances compromises. À noter que les Belges et les Israéliens comptent un match de moins que leurs opposants.

Groupe C

Dans la poule espagnole, ce sont les Slovaques qui font la loi. Solides vainqueurs en Macédoine 0-2, ils ont enchaîné leur 4e victoire consécutive et occupent la tête du groupe. Derrière, l'Espagne retrouve la forme après une défaite contre la Slovaquie en octobre dernier. La Roja s'est imposée 3-0 contre la Biélorussie avec des goals d'Isco, Busquets et Pedro. Avec 9 points, les hommes de Del Boque sont 2es, à égalité avec l'Ukraine, logique vainqueur 0-3 au Luxembourg avec un triplé de Yarmolenko.

Découvrez la victoire espagnole en vidéo.

Groupe D

Les Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne, les grandes nations sont clairement à la traîne, comme l'a constaté Marc Wilmots. Et ça vaut aussi pour les champions du monde allemands. Logiques vainqueurs 4-0 contre Gibraltar, qui se considère donc plus fort que le Brésil, la Mannschaft est seconde de sa poule. La Pologne, qui avait remporté son match face à l'Allemagne, a gagné 0-4 en Géorgie et occupe la tête du classement avec 10 points, contre 7 pour l'équipe de Neuer. Cette dernière est à égalité de points avec l'Irlande et l'Écosse, deux équipes qui s'affrontaient ce week-end, dans un duel où les Écossais sont ressortis vainqueurs (1-0).

Groupe E

Dans cette poule E, une grande nation, peu en vue lors du dernier mondial, retrouve des couleurs. L'Angleterre survole en effet son groupe avec un 12 sur 12. Les Three Lions sont sortis victorieux de leur match contre la Slovénie, où Welbeck a inscrit un doublé. Derrière, leurs adversaires du jour comptent 6 points, comme la Suisse et la Lituanie. La Nati accueillait d'ailleurs la Lituanie et s'est largement imposée, 4-0. Dans la dernière rencontre, Saint-Marin a réalisé un exploit en tenant l'Estonie (0-0) en échec, mettant fin à une série de 61 défaites consécutives.

Groupe F

Les surprises n'étaient pas réservées au groupe E puisque dans cette poule F, les Iles Féroé ont été gagner 0-1 en Grèce. La Roumanie et l'Irlande du Nord s'affrontaient quant à elles pour la 1e place du groupe. Les Roumains ont gagné 2-0. Avec 10 points, ils devancent d'une unité leur adversaire du week-end. Derrière, la Hongrie a battu la Finlande 1-0 et possède 7 points.

Les joueurs des Iles Féroé ont fêté leur succès comme il se doit.

Groupe G

L'Autriche est en tête avec 10 points après leur match à domicile remporté 1-0 contre la Russie (5 points). La Suède, malgré un but de Zlatan Ibrahimovic, n'a pas pu faire mieux qu'un nul au Monténégro et occupe la 2e place avec 6 points. Enfin une autre sensation avait lieu ce week-end, la victoire 0-1 du Liechtenstein en Moldavie. Il n'existe définitivement plus de "petites équipes".

Groupe H

L'Italie et la Croatie avaient rendez-vous pour la première place de la poule. Et la Croatie s'en est bien sortie avec un nul (1-1) en terre italienne. Buffon a commis une bourde et Modric est sorti sur blessure. La Croatie est la véritable bête noire de l'Italie. La Squadra Azurra n'a en effet plus battu son adversaire du jour depuis 1942. Avec 10 points, les deux équipes sont talonnées par la Norvège, victorieuse 0-1 en Azerbaïdjan. Ces trois équipes semblent bien parties pour les places qualificatives. Derrière, la Bulgarie n'a pas su faire mieux qu'un match nul à domicile (1-1) contre Malte et ne possède que 4 unités.

L'erreur de Buffon en vidéo.

Groupe I

Dans le dernier groupe de ces éliminatoires, le Portugal s'est imposé 1-0 contre l'Arménie grâce à un but de l'inévitable Ronaldo, qui établit un nouveau record du plus grand nombre de buts marqués dans le cadre d'un Euro (éliminatoires, barrages, phases finales). Avec 6 points en 3 matchs, les Portugais rebondissent après leur défaite initiale 1-2 en Albanie. Dans cette poule, le Danemark est premier suite à sa victoire 1-3 en Serbie, un point devant les Portugais.

Groupe AAprès un début de phase éliminatoire catastrophique (3 points sur 9) qui menaçait leur coach Guus Hiddink, les Pays-Bas devaient se relancer. Et ils ne se sont pas loupés. Une écrasante victoire 6-0 contre la Lettonie et des doublés de Robben et Huntelaar. Les Oranjes passent 3es.Le surprenant choc de ce groupe opposait la République tchèque et l'Islande, récent adversaire des Diables. Les deux équipes comptaient le maximum de points avant la rencontre (9 points) et celle-ci a tourné à l'avantage des locaux. Les Tchèques, pourtant menés suite à un goal de Sigurdsson, se sont imposés 2-1 et prennent la tête.Dans le dernier match du groupe, la Turquie, à la traîne (1 sur 9), s'est relancée après sa victoire 3-1 contre le Kazakhstan. Un fait de match étonnant est venu animer la rencontre. Demirel, le gardien turc de Fenerbahçe, a quitté le terrain dès l'échauffement après une discussion avec des supporters turcs... de Galatasaray, la rencontre se déroulant dans l'enceinte du Gala.Groupe BLa Belgique a été tenue en échec hier contre le Pays de Galles. Mais que s'est-il passé concernant les autres adversaires des Diables ? Chypre a étrillé Andorre 5-0 et se retrouve 3e avec un bon 6 sur 12.La troisième et dernière rencontre du groupe a, elle, de quoi surprendre. Privée de Dzeko, la Bosnie s'est faite largement dominer par Israël (3-0), qui prend la tête du groupe avec trois victoires en autant de rencontres. Les Diables, 4es, sont à la traîne et devront s'imposer contre Chypre et Israël en mars prochain s'ils ne veulent pas voir leurs chances compromises. À noter que les Belges et les Israéliens comptent un match de moins que leurs opposants.Groupe CDans la poule espagnole, ce sont les Slovaques qui font la loi. Solides vainqueurs en Macédoine 0-2, ils ont enchaîné leur 4e victoire consécutive et occupent la tête du groupe. Derrière, l'Espagne retrouve la forme après une défaite contre la Slovaquie en octobre dernier. La Roja s'est imposée 3-0 contre la Biélorussie avec des goals d'Isco, Busquets et Pedro. Avec 9 points, les hommes de Del Boque sont 2es, à égalité avec l'Ukraine, logique vainqueur 0-3 au Luxembourg avec un triplé de Yarmolenko.Découvrez la victoire espagnole en vidéo.Groupe DLes Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne, les grandes nations sont clairement à la traîne, comme l'a constaté Marc Wilmots. Et ça vaut aussi pour les champions du monde allemands. Logiques vainqueurs 4-0 contre Gibraltar, qui se considère donc plus fort que le Brésil, la Mannschaft est seconde de sa poule. La Pologne, qui avait remporté son match face à l'Allemagne, a gagné 0-4 en Géorgie et occupe la tête du classement avec 10 points, contre 7 pour l'équipe de Neuer. Cette dernière est à égalité de points avec l'Irlande et l'Écosse, deux équipes qui s'affrontaient ce week-end, dans un duel où les Écossais sont ressortis vainqueurs (1-0).Groupe EDans cette poule E, une grande nation, peu en vue lors du dernier mondial, retrouve des couleurs. L'Angleterre survole en effet son groupe avec un 12 sur 12. Les Three Lions sont sortis victorieux de leur match contre la Slovénie, où Welbeck a inscrit un doublé. Derrière, leurs adversaires du jour comptent 6 points, comme la Suisse et la Lituanie. La Nati accueillait d'ailleurs la Lituanie et s'est largement imposée, 4-0. Dans la dernière rencontre, Saint-Marin a réalisé un exploit en tenant l'Estonie (0-0) en échec, mettant fin à une série de 61 défaites consécutives.Groupe FLes surprises n'étaient pas réservées au groupe E puisque dans cette poule F, les Iles Féroé ont été gagner 0-1 en Grèce. La Roumanie et l'Irlande du Nord s'affrontaient quant à elles pour la 1e place du groupe. Les Roumains ont gagné 2-0. Avec 10 points, ils devancent d'une unité leur adversaire du week-end. Derrière, la Hongrie a battu la Finlande 1-0 et possède 7 points.Les joueurs des Iles Féroé ont fêté leur succès comme il se doit.Groupe GL'Autriche est en tête avec 10 points après leur match à domicile remporté 1-0 contre la Russie (5 points). La Suède, malgré un but de Zlatan Ibrahimovic, n'a pas pu faire mieux qu'un nul au Monténégro et occupe la 2e place avec 6 points. Enfin une autre sensation avait lieu ce week-end, la victoire 0-1 du Liechtenstein en Moldavie. Il n'existe définitivement plus de "petites équipes".Groupe HL'Italie et la Croatie avaient rendez-vous pour la première place de la poule. Et la Croatie s'en est bien sortie avec un nul (1-1) en terre italienne. Buffon a commis une bourde et Modric est sorti sur blessure. La Croatie est la véritable bête noire de l'Italie. La Squadra Azurra n'a en effet plus battu son adversaire du jour depuis 1942. Avec 10 points, les deux équipes sont talonnées par la Norvège, victorieuse 0-1 en Azerbaïdjan. Ces trois équipes semblent bien parties pour les places qualificatives. Derrière, la Bulgarie n'a pas su faire mieux qu'un match nul à domicile (1-1) contre Malte et ne possède que 4 unités.L'erreur de Buffon en vidéo.Groupe IDans le dernier groupe de ces éliminatoires, le Portugal s'est imposé 1-0 contre l'Arménie grâce à un but de l'inévitable Ronaldo, qui établit un nouveau record du plus grand nombre de buts marqués dans le cadre d'un Euro (éliminatoires, barrages, phases finales). Avec 6 points en 3 matchs, les Portugais rebondissent après leur défaite initiale 1-2 en Albanie. Dans cette poule, le Danemark est premier suite à sa victoire 1-3 en Serbie, un point devant les Portugais.