Cela faisait 44 ans que la Hongrie, 4e du championnat d'Europe en Belgique en 1972, n'avait plus atteint la phase finale d'un Euro. La Hongrie du tandem allemand Bernd Storck - Andreas Möller a en effet battu la Norvège 2 à 1 à la Groupama Arena de Budapest en délire. Elle s'était qualifiée pour la dernière fois pour un grand tournoi au Mondial-86 au Mexique.

La Hongrie s'est imposée grâce à des buts signés Tamas Priskin (14e) et Markus Henriksen (83e), contre son camp. Déjà battus à l'aller à Oslo (0-1), les Norvégiens ont réduit le score en fin de rencontre par l'intermédiaire de... Markus Henriksen, milieu de terrain de l'AZ Alkmaar.

La Norvège qui n'a plus disputé de tournoi d'envergure depuis l'Euro 2000, va encore devoir un peu patienter.

Il reste trois billets à distribuer avec trois barrages retour lundi, Eire-Bosnie (aller 1-1), et mardi, Slovénie-Ukraine (aller 0-2) et Danemark-Suède (aller 1-2).

Cela faisait 44 ans que la Hongrie, 4e du championnat d'Europe en Belgique en 1972, n'avait plus atteint la phase finale d'un Euro. La Hongrie du tandem allemand Bernd Storck - Andreas Möller a en effet battu la Norvège 2 à 1 à la Groupama Arena de Budapest en délire. Elle s'était qualifiée pour la dernière fois pour un grand tournoi au Mondial-86 au Mexique. La Hongrie s'est imposée grâce à des buts signés Tamas Priskin (14e) et Markus Henriksen (83e), contre son camp. Déjà battus à l'aller à Oslo (0-1), les Norvégiens ont réduit le score en fin de rencontre par l'intermédiaire de... Markus Henriksen, milieu de terrain de l'AZ Alkmaar. La Norvège qui n'a plus disputé de tournoi d'envergure depuis l'Euro 2000, va encore devoir un peu patienter. Il reste trois billets à distribuer avec trois barrages retour lundi, Eire-Bosnie (aller 1-1), et mardi, Slovénie-Ukraine (aller 0-2) et Danemark-Suède (aller 1-2).