Il y a quatre ans les seize nations présentes à l'Euro en Pologne et en Ukraine s'étaient partagé 196 millions d'euros.

Chaque équipe qualifiée reçoit une prime de 8 millions d'euros. Elle pourra ensuite gagner un million pour chaque victoire en phase de groupes et 500.000 euros en cas de partage.

Les seize qualifiés pour les huitièmes de finale recevront une nouvelle prime de 1,5 million. Une place en quarts de finale rapportera 2,5 millions supplémentaires et les demi-finalistes toucheront encore 4 millions chacun. Le finaliste battu se consolera avec 5 millions et le gagnant percevra encore 8 millions.

S'il gagne tous ses matchs, le champion d'Europe peut donc espérer un gain de 27 millions d'euros de la part de l'UEFA.

Il y a quatre ans les seize nations présentes à l'Euro en Pologne et en Ukraine s'étaient partagé 196 millions d'euros. Chaque équipe qualifiée reçoit une prime de 8 millions d'euros. Elle pourra ensuite gagner un million pour chaque victoire en phase de groupes et 500.000 euros en cas de partage. Les seize qualifiés pour les huitièmes de finale recevront une nouvelle prime de 1,5 million. Une place en quarts de finale rapportera 2,5 millions supplémentaires et les demi-finalistes toucheront encore 4 millions chacun. Le finaliste battu se consolera avec 5 millions et le gagnant percevra encore 8 millions. S'il gagne tous ses matchs, le champion d'Europe peut donc espérer un gain de 27 millions d'euros de la part de l'UEFA.