Jerome Boateng rapidement (7e), Mario Gomez encore avant la pause (43e) et Julian Draxler (63e) ont traduit dans les chiffres la supériorité germanique.

Elle aurait pu être encore plus nette si Mesut Özil avait transformé son penalty (13e). Non contents de marquer, les Allemands n'ont toujours pas concédé de but dans ce tournoi.

La Mannschaft rencontrera en quarts de finale l'Italie ou l'Espagne, dans un choc déjà très attendu, le samedi 2 juillet à Bordeaux (21h00).

La Pologne, le Pays de Galles, le Portugal, samedi; et la France, dimanche, étaient les premiers qualifiés pour les quarts de finale.

Jerome Boateng rapidement (7e), Mario Gomez encore avant la pause (43e) et Julian Draxler (63e) ont traduit dans les chiffres la supériorité germanique. Elle aurait pu être encore plus nette si Mesut Özil avait transformé son penalty (13e). Non contents de marquer, les Allemands n'ont toujours pas concédé de but dans ce tournoi. La Mannschaft rencontrera en quarts de finale l'Italie ou l'Espagne, dans un choc déjà très attendu, le samedi 2 juillet à Bordeaux (21h00). La Pologne, le Pays de Galles, le Portugal, samedi; et la France, dimanche, étaient les premiers qualifiés pour les quarts de finale.