"Who the hell is Kokorin?", se demandaient différents fans d'Arsenal en janvier sur les réseaux sociaux. Le club anglais avait des vues sur le joueur russe mais finalement le jeune attaquant a signé un contrat en faveur du Zenit St Petersbourg.

Aleksandr Kokorin n'est pas encore devenu le grand joueur que les Russes voyaient en lui lorsqu'il était encore un espoir. Mais il n'a encore que 24 ans et rêve désormais d'offrir un nouveau triomphe à son peuple.

Il souffle un vent frais sur l'équipe nationale depuis le changement de sélectionneur. Leonid Sloutski a succédé à Fabio Capello, tout en conservant son poste de coach du CSKA Moscou.

Tâche difficile

Les Russes ont le sentiment d'être tombés au mauvais endroit au mauvais moment. Dans le groupe B, ils devront affronter l'Angleterre, le Pays de galles et la Slovaquie. Soit des équipes (surtout les Britanniques) incroyablement motivées et intrinsèquement plus talentueuses que la Russie.

Par Philippe Briers

"Who the hell is Kokorin?", se demandaient différents fans d'Arsenal en janvier sur les réseaux sociaux. Le club anglais avait des vues sur le joueur russe mais finalement le jeune attaquant a signé un contrat en faveur du Zenit St Petersbourg. Aleksandr Kokorin n'est pas encore devenu le grand joueur que les Russes voyaient en lui lorsqu'il était encore un espoir. Mais il n'a encore que 24 ans et rêve désormais d'offrir un nouveau triomphe à son peuple. Il souffle un vent frais sur l'équipe nationale depuis le changement de sélectionneur. Leonid Sloutski a succédé à Fabio Capello, tout en conservant son poste de coach du CSKA Moscou. Tâche difficileLes Russes ont le sentiment d'être tombés au mauvais endroit au mauvais moment. Dans le groupe B, ils devront affronter l'Angleterre, le Pays de galles et la Slovaquie. Soit des équipes (surtout les Britanniques) incroyablement motivées et intrinsèquement plus talentueuses que la Russie. Par Philippe Briers