1. Luka Modric (Croatie) : Si la Croatie a créé la surprise en développant un très beau face à l'Irlande (1-3), elle le doit en grande partie à son meneur de jeu Luka Modric. Véritable maître à jouer de l'équipe croate, il a accéléré ou ralenti le jeu quand il le fallait. Toujours lucide, il a fait tourner le ballon et délivré des passes tranchantes aux bons moments. Il s'est même bien battu en perte de balle.

2. Andrés Iniesta (Espagne) : Chaque fois qu'il était en possession du ballon, il mettait le feu dans l'arrière-garde italienne. Véritable dynamiteur de défense et pourvoyeur d'assists (sans succès face à l'Italie), il a même failli être récompensé par un but.

3. Andrea Pirlo (Italie) : Quand Pirlo va, tout va. Dans la foulée de sa saison éblouissante avec la Juventus, Pirlo a régné en maître dans l'entrejeu italien. Très fort à la récupération comme à la construction, il a fait étalage de toute la classe de son jeu long et de sa vista. Superbe assist sur le but de Di Natale.

4. Mario Mandzukic (Croatie) : Un but au début de chaque mi-temps, que demander de plus à un attaquant ? Qu'il transforme en goal toutes ses occasions. Ce fut le cas de Mandzukic : deux frappes au but et deux goals pour 100% de réussite.

5. Antonio Di Natale (Italie) : A 34 ans, le serial buteur de l'Udinese n'a eu qu'à paraître sur la pelouse pour ouvrir son compteur but sur sa première action. Il aurait pu inscrire un formidable second but s'il avait chaussé deux pointures de plus.

Sportfootmagazine.be

1. Luka Modric (Croatie) : Si la Croatie a créé la surprise en développant un très beau face à l'Irlande (1-3), elle le doit en grande partie à son meneur de jeu Luka Modric. Véritable maître à jouer de l'équipe croate, il a accéléré ou ralenti le jeu quand il le fallait. Toujours lucide, il a fait tourner le ballon et délivré des passes tranchantes aux bons moments. Il s'est même bien battu en perte de balle.2. Andrés Iniesta (Espagne) : Chaque fois qu'il était en possession du ballon, il mettait le feu dans l'arrière-garde italienne. Véritable dynamiteur de défense et pourvoyeur d'assists (sans succès face à l'Italie), il a même failli être récompensé par un but. 3. Andrea Pirlo (Italie) : Quand Pirlo va, tout va. Dans la foulée de sa saison éblouissante avec la Juventus, Pirlo a régné en maître dans l'entrejeu italien. Très fort à la récupération comme à la construction, il a fait étalage de toute la classe de son jeu long et de sa vista. Superbe assist sur le but de Di Natale. 4. Mario Mandzukic (Croatie) : Un but au début de chaque mi-temps, que demander de plus à un attaquant ? Qu'il transforme en goal toutes ses occasions. Ce fut le cas de Mandzukic : deux frappes au but et deux goals pour 100% de réussite. 5. Antonio Di Natale (Italie) : A 34 ans, le serial buteur de l'Udinese n'a eu qu'à paraître sur la pelouse pour ouvrir son compteur but sur sa première action. Il aurait pu inscrire un formidable second but s'il avait chaussé deux pointures de plus. Sportfootmagazine.be