Steven Gerrard (milieu de terrain de l'Angleterre) : "Nous étions versés dans un groupe très difficile. Beaucoup de gens ne croyaient pas en notre équipe. La presse anglaise était pessimiste. Sans doute parce que lors des derniers tournois on avait déçu. Mais ce soir, on n'a rien lâché. Nous avons très bien joué. Ce n'était pas fantastique mais très bien quand même. Le but (injustement) non accordé à l'Ukraine. Dans ce genre de tournoi, il faut parfois de la chance pour passer. Il y a deux ans, nous n'avions pas eu cette chance (en 8e de finale du Mondial-2010 face à l'Allemagne, le but annulé de Lampard). Cette fois, le vent a tourné en notre faveur. Maintenant, c'est un quart de finale contre l'Italie, ce ne sera pas un match facile."

Oleg Blokhine (sélectionneur de l'Ukraine) : "Le but était évident (à propos du tir de Devic, sauvé derrière la ligne par Terry à la 62e minute, ndlr). C'est une faute d'arbitrage. Ils nous ont volés. Les Anglais ont eu de la chance. Il y a un ballon qui rentre de 50 centimètres dans le but anglais. Mais ce n'est pas but. Que puis-je dire, que puis-je faire face aux décisions des cinq arbitres qui sont sur le terrain et qui ne voient pas. A quoi servent-ils ? Terry et Carroll donnent des coups de coude et il n'y a pas de cartons jaunes. Pourtant M. Collina (responsable des arbitres de l'UEFA) nous avait dit que tout mouvement de coude serait sanctionné... Que puis-je dire ? Nous avons été malchanceux. Ce n'était pas notre jour aujourd'hui. Mais je ne veux pas tout mettre sur l'arbitrage. Je veux d'abord féliciter mes joueurs. Je suis fier de mon équipe et de nos supporters. Nous avons été capables d'égaliser, mais l'arbitre ne nous a pas donné le but."

Roy Hodgson (sélectionneur de l'Angleterre) : "C'était un match vraiment difficile ce soir. C'était un match à l'extérieur puisque les Ukrainiens étaient à peu près 40.000 et nous quoi, 4000 ? C'était une très bonne performance, défensive et disciplinée. Nous aurions pu montrer davantage de maîtrise du ballon, mais nous sommes une équipe jeune et nous pouvons travailler là-dessus. Nous avons eu un peu de chance ce soir (à propos du but ukrainien qui n'a pas été accordé) mais on mérite d'avoir un peu de chance. Quand nous menions 1-0 et que nous avons appris que la France perdait, nous n'avons pas voulu nous précipiter et faire fi de toute prudence."

Wayne Rooney (attaquant de l'équipe d'Angleterre) : "C'est sympa de marquer en phase finale d'autant que ça faisait un bail. C'est sympa de le faire pour l'équipe et les gars ont été fantastiques et ont défendu vraiment bien. Nous connaissons nos capacités et nos qualités et nous savons que nous sommes une équipe que personne ne veut rencontrer. Nous sommes difficiles à battre."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Steven Gerrard (milieu de terrain de l'Angleterre) : "Nous étions versés dans un groupe très difficile. Beaucoup de gens ne croyaient pas en notre équipe. La presse anglaise était pessimiste. Sans doute parce que lors des derniers tournois on avait déçu. Mais ce soir, on n'a rien lâché. Nous avons très bien joué. Ce n'était pas fantastique mais très bien quand même. Le but (injustement) non accordé à l'Ukraine. Dans ce genre de tournoi, il faut parfois de la chance pour passer. Il y a deux ans, nous n'avions pas eu cette chance (en 8e de finale du Mondial-2010 face à l'Allemagne, le but annulé de Lampard). Cette fois, le vent a tourné en notre faveur. Maintenant, c'est un quart de finale contre l'Italie, ce ne sera pas un match facile." Oleg Blokhine (sélectionneur de l'Ukraine) : "Le but était évident (à propos du tir de Devic, sauvé derrière la ligne par Terry à la 62e minute, ndlr). C'est une faute d'arbitrage. Ils nous ont volés. Les Anglais ont eu de la chance. Il y a un ballon qui rentre de 50 centimètres dans le but anglais. Mais ce n'est pas but. Que puis-je dire, que puis-je faire face aux décisions des cinq arbitres qui sont sur le terrain et qui ne voient pas. A quoi servent-ils ? Terry et Carroll donnent des coups de coude et il n'y a pas de cartons jaunes. Pourtant M. Collina (responsable des arbitres de l'UEFA) nous avait dit que tout mouvement de coude serait sanctionné... Que puis-je dire ? Nous avons été malchanceux. Ce n'était pas notre jour aujourd'hui. Mais je ne veux pas tout mettre sur l'arbitrage. Je veux d'abord féliciter mes joueurs. Je suis fier de mon équipe et de nos supporters. Nous avons été capables d'égaliser, mais l'arbitre ne nous a pas donné le but." Roy Hodgson (sélectionneur de l'Angleterre) : "C'était un match vraiment difficile ce soir. C'était un match à l'extérieur puisque les Ukrainiens étaient à peu près 40.000 et nous quoi, 4000 ? C'était une très bonne performance, défensive et disciplinée. Nous aurions pu montrer davantage de maîtrise du ballon, mais nous sommes une équipe jeune et nous pouvons travailler là-dessus. Nous avons eu un peu de chance ce soir (à propos du but ukrainien qui n'a pas été accordé) mais on mérite d'avoir un peu de chance. Quand nous menions 1-0 et que nous avons appris que la France perdait, nous n'avons pas voulu nous précipiter et faire fi de toute prudence." Wayne Rooney (attaquant de l'équipe d'Angleterre) : "C'est sympa de marquer en phase finale d'autant que ça faisait un bail. C'est sympa de le faire pour l'équipe et les gars ont été fantastiques et ont défendu vraiment bien. Nous connaissons nos capacités et nos qualités et nous savons que nous sommes une équipe que personne ne veut rencontrer. Nous sommes difficiles à battre." Sportfootmagazine.be, avec Belga