1. Alan Dzagoev (Russie) : à 21 ans seulement, il fait une entrée fracassante sur la scène internationale. Un doublé ainsi qu'un match d'excellente facture font de lui le joueur russe à suivre pour la suite du tournoi.

2. Robert Lewandowski (Pologne) : il a inscrit le premier but de cet Euro 2012. Tout au long du match il s'est démarqué et il a proposé des solutions, sans toujours être récompensé. Il était attendu par le public polonais et il n'a pas déçu.

3. Giorgos Karagounis (Grèce) : il a bien tenu son rôle de capitaine. Il a calmé ses équipiers alors que le match aurait pu déraper. Certes il a manqué un penalty, mais il a pris ses responsabilités. Au four et au moulin.

4. Roman Pavlyuchenko (Russie) : monté en cours de 2e mi-temps en remplacement de Aleksandr Kerzhakov, il a parfaitement joué son rôle de targetman. Il a couronné sa prestation d'un but de grande classe. Assurément le plus beau goal de cette journée d'ouverture.

5. Przemys?aw Tyto? (Pologne) : monter en cours de match pour arrêter un penalty n'est jamais facile pour un gardien, mais Tyton s'est parfaitement acquitté de sa tâche. Irréprochable par la suite. Encore un bon match et le titulaire Wojciech Szczesny, exclu, risque d'avoir du mal à récupérer sa place.

Sportfootmagazine.be

1. Alan Dzagoev (Russie) : à 21 ans seulement, il fait une entrée fracassante sur la scène internationale. Un doublé ainsi qu'un match d'excellente facture font de lui le joueur russe à suivre pour la suite du tournoi. 2. Robert Lewandowski (Pologne) : il a inscrit le premier but de cet Euro 2012. Tout au long du match il s'est démarqué et il a proposé des solutions, sans toujours être récompensé. Il était attendu par le public polonais et il n'a pas déçu. 3. Giorgos Karagounis (Grèce) : il a bien tenu son rôle de capitaine. Il a calmé ses équipiers alors que le match aurait pu déraper. Certes il a manqué un penalty, mais il a pris ses responsabilités. Au four et au moulin. 4. Roman Pavlyuchenko (Russie) : monté en cours de 2e mi-temps en remplacement de Aleksandr Kerzhakov, il a parfaitement joué son rôle de targetman. Il a couronné sa prestation d'un but de grande classe. Assurément le plus beau goal de cette journée d'ouverture. 5. Przemys?aw Tyto? (Pologne) : monter en cours de match pour arrêter un penalty n'est jamais facile pour un gardien, mais Tyton s'est parfaitement acquitté de sa tâche. Irréprochable par la suite. Encore un bon match et le titulaire Wojciech Szczesny, exclu, risque d'avoir du mal à récupérer sa place. Sportfootmagazine.be