1. Franck Ribéry (France) : accélération, débordement sur le flanc, combinaison à deux ou à trois avec Benzema ou clichy : l'attaquant du Bayern est en pleine confiance. Il a en plus effectué un travail défensif considérable pour rechercher le ballon et aider ses partenaires.

2. Theo Walcott (Angleterre) : il a été très efficace en peu de temps. Entré seulement à l'heure de jeu, il a trompé le gardien Isaksson d'un tir flottant au centre du but puis, d'une accélération, a percé la défense suédoise pour servir Welbeck qui a donné la victoire aux Anglais.

3. Yohan Cabaye (France) : sur deux tirs, il a montré ses qualités d'attaquant. Il a marqué le deuxième but d'un beau tir croisé et a décoché une frappe puissante qui s'est écrasée sur le poteau du but ukrainien.

4. Glen Johnson (Angleterre) : omniprésent en défense, Il a stoppé plusieurs incursions anglaises, maîtrisant régulièrement le capitaine suédois Ibrahimovic. Il a aussi amené le danger en débordant ou en s'infiltrant dans l'axe.

5. Olof Mellberg (Suède) : défensivement, il n'a pas été exempt de tout reproche. Par contre sur phases arrêtées, deux fois de la tête, il a provoqué d'abord un auto-goal (1-1, égalisation) et inscrit ensuite le 2e but suédois.

Sportfootmagazine.be

1. Franck Ribéry (France) : accélération, débordement sur le flanc, combinaison à deux ou à trois avec Benzema ou clichy : l'attaquant du Bayern est en pleine confiance. Il a en plus effectué un travail défensif considérable pour rechercher le ballon et aider ses partenaires.2. Theo Walcott (Angleterre) : il a été très efficace en peu de temps. Entré seulement à l'heure de jeu, il a trompé le gardien Isaksson d'un tir flottant au centre du but puis, d'une accélération, a percé la défense suédoise pour servir Welbeck qui a donné la victoire aux Anglais.3. Yohan Cabaye (France) : sur deux tirs, il a montré ses qualités d'attaquant. Il a marqué le deuxième but d'un beau tir croisé et a décoché une frappe puissante qui s'est écrasée sur le poteau du but ukrainien.4. Glen Johnson (Angleterre) : omniprésent en défense, Il a stoppé plusieurs incursions anglaises, maîtrisant régulièrement le capitaine suédois Ibrahimovic. Il a aussi amené le danger en débordant ou en s'infiltrant dans l'axe.5. Olof Mellberg (Suède) : défensivement, il n'a pas été exempt de tout reproche. Par contre sur phases arrêtées, deux fois de la tête, il a provoqué d'abord un auto-goal (1-1, égalisation) et inscrit ensuite le 2e but suédois.Sportfootmagazine.be