L'Allemagne est déjà aux portes des quarts de finale de l'Euro. Elle sera qualifiée en cas de succès face à des Hollandais en difficulté, après leur faux pas du premier match.

L'équipe des Pays-Bas, coachée par Bert van Marwijk, est sous pression après la défaite 0-1 infligée par le Danemark. Plusieurs joueurs n'ont pas convaincu, notamment Arjen Robben qui a le plus souvent joué pour marquer, sans trop penser à ses partenaires, et Robin Van Persie, préféré à Klaas-Jan Huntelaar, qui n'a pas saisi sa chance en pointe de l'attaque. Dans le milieu du jeu, seul Wesley Snijder, de son flanc gauche, a tenté d'apporter des solutions.

La Mannschaft a, elle, rempli sa première mission : battre le Portugal. Dans un match un peu terne, avec peu d'occasions, l'Allemagne a fini par émerger via l'inévitable Mario Gomez. On sentait les Allemands tendus par l'enjeu et la tâche difficile.

Les choix des entraîneurs

Les Pays-Bas récupèreront sans doute Joris Mathijsen en défense. Mark Van Bommel, fidèle à sa réputation de joueur rude, est déjà sous la menace d'une suspension. Bert van Marwijk devra plus que jamais jouer l'offensive. Une nouvelle contre-performance condamnerait certainement les Oranje.

Côté allemand, les propos de Joachim Löw, dont ce sera la 81e rencontre en tant que sélectionneur, traduisent une certaine détermination : "Il y aura beaucoup de duels car les Néerlandais sont très rapides et on n'aura pas vraiment le temps de venir au soutien. Il faudra gagner ces duels." affirme-t-il sur uefa.com.

Les rencontres Pays-Bas-Allemagne à l'EURO

Une rivalité a toujours animé les rencontres entre ces deux grandes nations du football. Les Pays-Bas et l'Allemagne s'affronteront ce mercredi à Kharkiv pour la 5e fois dans un Euro. Les Oranje comptent deux victoires à leur actif pour une seule à la Mannschaft et un partage.

La dernière fois que les deux équipes se sont rencontrées en Championnat d'Europe, c'était en 2004, au Portugal, dans la phase de groupes. La rencontre s'était soldée par un partage (1-1). Des buts de Torsten Frings pour l'Allemagne et Ruud Van Nistelrooy pour les Pays-Bas.

Il faut remonter à 1980 pour trouver trace de la seule victoire allemande. Un triplé de Klaus Allofs avait permis à l'Allemagne de l'emporter 3-2. C'était à Naples, en phase de groupes. C'est d'ailleurs cette année-là que l'Allemagne triompha de la Belgique en finale (2-1).

Les Pays-Bas ont pris leur revanche huit ans plus tard en battant l'Allemagne 1-2 chez elle, à Hambourg, en demi-finale de la compétition grâce à un but en fin de match de Marco Van Basten.

Lors de l'Euro 1992 en Suède, les deux équipes s'étaient à nouveau affrontées en phase de poules. Les Néerlandais s'étaient imposés 3-1. Les buts étaient l'oeuvre de Rijkaard, Witschge et Bergkamp pour les Pays-Bas, contre un but de Klinsmann côté allemand.

Lors de leur dernière rencontre, en amical cette fois, en novembre dernier, l'Allemagne s'était imposée 3-0, avec des buts de Müller, Klose et Özil.

Sportfootmagazine.be

L'Allemagne est déjà aux portes des quarts de finale de l'Euro. Elle sera qualifiée en cas de succès face à des Hollandais en difficulté, après leur faux pas du premier match.L'équipe des Pays-Bas, coachée par Bert van Marwijk, est sous pression après la défaite 0-1 infligée par le Danemark. Plusieurs joueurs n'ont pas convaincu, notamment Arjen Robben qui a le plus souvent joué pour marquer, sans trop penser à ses partenaires, et Robin Van Persie, préféré à Klaas-Jan Huntelaar, qui n'a pas saisi sa chance en pointe de l'attaque. Dans le milieu du jeu, seul Wesley Snijder, de son flanc gauche, a tenté d'apporter des solutions. La Mannschaft a, elle, rempli sa première mission : battre le Portugal. Dans un match un peu terne, avec peu d'occasions, l'Allemagne a fini par émerger via l'inévitable Mario Gomez. On sentait les Allemands tendus par l'enjeu et la tâche difficile.Les choix des entraîneurs Les Pays-Bas récupèreront sans doute Joris Mathijsen en défense. Mark Van Bommel, fidèle à sa réputation de joueur rude, est déjà sous la menace d'une suspension. Bert van Marwijk devra plus que jamais jouer l'offensive. Une nouvelle contre-performance condamnerait certainement les Oranje. Côté allemand, les propos de Joachim Löw, dont ce sera la 81e rencontre en tant que sélectionneur, traduisent une certaine détermination : "Il y aura beaucoup de duels car les Néerlandais sont très rapides et on n'aura pas vraiment le temps de venir au soutien. Il faudra gagner ces duels." affirme-t-il sur uefa.com.Les rencontres Pays-Bas-Allemagne à l'EURO Une rivalité a toujours animé les rencontres entre ces deux grandes nations du football. Les Pays-Bas et l'Allemagne s'affronteront ce mercredi à Kharkiv pour la 5e fois dans un Euro. Les Oranje comptent deux victoires à leur actif pour une seule à la Mannschaft et un partage. La dernière fois que les deux équipes se sont rencontrées en Championnat d'Europe, c'était en 2004, au Portugal, dans la phase de groupes. La rencontre s'était soldée par un partage (1-1). Des buts de Torsten Frings pour l'Allemagne et Ruud Van Nistelrooy pour les Pays-Bas. Il faut remonter à 1980 pour trouver trace de la seule victoire allemande. Un triplé de Klaus Allofs avait permis à l'Allemagne de l'emporter 3-2. C'était à Naples, en phase de groupes. C'est d'ailleurs cette année-là que l'Allemagne triompha de la Belgique en finale (2-1). Les Pays-Bas ont pris leur revanche huit ans plus tard en battant l'Allemagne 1-2 chez elle, à Hambourg, en demi-finale de la compétition grâce à un but en fin de match de Marco Van Basten. Lors de l'Euro 1992 en Suède, les deux équipes s'étaient à nouveau affrontées en phase de poules. Les Néerlandais s'étaient imposés 3-1. Les buts étaient l'oeuvre de Rijkaard, Witschge et Bergkamp pour les Pays-Bas, contre un but de Klinsmann côté allemand. Lors de leur dernière rencontre, en amical cette fois, en novembre dernier, l'Allemagne s'était imposée 3-0, avec des buts de Müller, Klose et Özil. Sportfootmagazine.be