Dans quel état de forme vont se présenter les deux équipes, dès 18 heures, sur la pelouse de Donetsk ? Les derniers résultats des matches amicaux ont apporté de bons enseignements. La France est en pleine confiance après deux victoires convaincantes, face à la Serbie (2-0), le 31 mai dernier et contre l'Estonie (4-0), il y a six jours. Face aux Serbes, Les Français ont affiché un visage séduisant lors d'une première période à sens unique, marquée par deux buts rapides de Ribéry et Malouda. Les Bleus se sont ensuite relâchés après la pause, sans pour autant être inquiétés. Contre l'Estonie, après une entame de match timide, les Bleus ont pris la mesure des Estoniens, dans une rencontre où Karim Benzema a fait deux fois mouche.

L'Angleterre a, elle, gagné 1-0 contre la Belgique à Wembley, sans pour autant rassurer, face à une bonne opposition offerte par les Diables Rouges. Les Anglais se sont plutôt contentés de défendre après avoir ouvert la marque par Danny Welbeck.

Quelles équipes pour ce soir ?

Pour composer son équipe, l'entraîneur anglais Roy Hodgson doit composer sans quelques "cadres". En plus des forfaits de Franck Lampard, Gary Cahill et Gareth Barry, absents à cet EURO , le sélectionneur, en place seulement depuis le 1er mai, doit composer avec la suspension de Wayne Rooney pour les deux premiers matches, suite à son exclusion contre le Monténégro en octobre dernier. Pour le remplacer, l'équipe du capitaine Steven Gerrard, pourrait évoluer avec Welbeck en pointe, à moins que Hogdson ne fasse confiance au grand Andy Carroll (1m93).

D'autres absents de marque ont compliqué le travail du sélectionneur anglais. Le latéral droit Kyle Walker (orteil), Jack Wilshere (genou), Darren Bent et Chris Smalling sont restés sur la touche. Ajoutons que Rio Ferdinand, le défenseur de Manchester United, n'a pas été repris par Roy Hodgson.

Côté français, plusieurs joueurs évoluent dans le championnat d'outre-Manche. Ils ont donc l'avantage de connaître la plupart de leurs adversaires. Pourtant, Le sélectionneur français Laurent Blanc reste prudent : "les Anglais sont toujours présents et ils auront l'envie de gagner !", a-t-il déclaré sur le site uefa.com. L'ancien Mancunien devrait faire confiance au onze suivant : Lloris dans les buts ; Debuchy, Rami, Mexès et Evra en défense ; Cabaye, Alou Diarra et Malouda dans l'entrejeu, et le trio Nasri, Benzema, Ribéry en attaque.

Quelques chiffres

Les amoureux de statistiques peuvent faire leur pronostic. En match officiel, les deux équipes sont à égalité parfaite : en six confrontations, elles totalisent chacune deux victoires et deux nuls. La dernière opposition, amicale, entre les deux pays date du 17 novembre 2010, à Wembley. Victoire française 1-2, avec des buts de Benzema et Valbuena, contre un but de Crouch, en fin de partie.

Côté Anglais, parmi les onze joueurs que Hodgson devrait aligner ce soir, seuls deux étaient déjà titulaires à Wembley : Joleon Lescott et Steven Gerrard. En face, Les Bleus se présenteront avec un bilan de 21 matches sans défaite, série en cours...

Sportfootmagazine.be

Dans quel état de forme vont se présenter les deux équipes, dès 18 heures, sur la pelouse de Donetsk ? Les derniers résultats des matches amicaux ont apporté de bons enseignements. La France est en pleine confiance après deux victoires convaincantes, face à la Serbie (2-0), le 31 mai dernier et contre l'Estonie (4-0), il y a six jours. Face aux Serbes, Les Français ont affiché un visage séduisant lors d'une première période à sens unique, marquée par deux buts rapides de Ribéry et Malouda. Les Bleus se sont ensuite relâchés après la pause, sans pour autant être inquiétés. Contre l'Estonie, après une entame de match timide, les Bleus ont pris la mesure des Estoniens, dans une rencontre où Karim Benzema a fait deux fois mouche. L'Angleterre a, elle, gagné 1-0 contre la Belgique à Wembley, sans pour autant rassurer, face à une bonne opposition offerte par les Diables Rouges. Les Anglais se sont plutôt contentés de défendre après avoir ouvert la marque par Danny Welbeck.Quelles équipes pour ce soir ?Pour composer son équipe, l'entraîneur anglais Roy Hodgson doit composer sans quelques "cadres". En plus des forfaits de Franck Lampard, Gary Cahill et Gareth Barry, absents à cet EURO , le sélectionneur, en place seulement depuis le 1er mai, doit composer avec la suspension de Wayne Rooney pour les deux premiers matches, suite à son exclusion contre le Monténégro en octobre dernier. Pour le remplacer, l'équipe du capitaine Steven Gerrard, pourrait évoluer avec Welbeck en pointe, à moins que Hogdson ne fasse confiance au grand Andy Carroll (1m93). D'autres absents de marque ont compliqué le travail du sélectionneur anglais. Le latéral droit Kyle Walker (orteil), Jack Wilshere (genou), Darren Bent et Chris Smalling sont restés sur la touche. Ajoutons que Rio Ferdinand, le défenseur de Manchester United, n'a pas été repris par Roy Hodgson. Côté français, plusieurs joueurs évoluent dans le championnat d'outre-Manche. Ils ont donc l'avantage de connaître la plupart de leurs adversaires. Pourtant, Le sélectionneur français Laurent Blanc reste prudent : "les Anglais sont toujours présents et ils auront l'envie de gagner !", a-t-il déclaré sur le site uefa.com. L'ancien Mancunien devrait faire confiance au onze suivant : Lloris dans les buts ; Debuchy, Rami, Mexès et Evra en défense ; Cabaye, Alou Diarra et Malouda dans l'entrejeu, et le trio Nasri, Benzema, Ribéry en attaque.Quelques chiffresLes amoureux de statistiques peuvent faire leur pronostic. En match officiel, les deux équipes sont à égalité parfaite : en six confrontations, elles totalisent chacune deux victoires et deux nuls. La dernière opposition, amicale, entre les deux pays date du 17 novembre 2010, à Wembley. Victoire française 1-2, avec des buts de Benzema et Valbuena, contre un but de Crouch, en fin de partie. Côté Anglais, parmi les onze joueurs que Hodgson devrait aligner ce soir, seuls deux étaient déjà titulaires à Wembley : Joleon Lescott et Steven Gerrard. En face, Les Bleus se présenteront avec un bilan de 21 matches sans défaite, série en cours... Sportfootmagazine.be