"Ça évolue très très bien", a affirmé Blanc. "Chaque jour, il y a une évolution favorable. Pour l'instant, ils ne sont pas encore aptes à disputer un match ni un entraînement collectif. Mais je pense qu'on gagne du temps et j'espère que leur évolution va se poursuivre. Si à la sortie, on peut gagner deux ou trois jours, ce serait intéressant."

Le milieu Yann Mvila souffre d'une entorse de la cheville droite depuis le match amical du 31 mai contre la Serbie (2-0) alors que le milieu Blaise Matuidi est touché à la cuisse.

En ce qui concerne le milieu Alou Diarra, qui a ressenti une douleur derrière la cuisse dès la 1re minute de jeu face à l'Estonie (4-0) mais qui avait pu continuer la rencontre, Blanc a expliqué qu'il n'avait "pas grand-chose" et avait effectué le décrassage mercredi avec les autres titulaires.

"Plus de peur que de mal", a ajouté le sélectionneur.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Ça évolue très très bien", a affirmé Blanc. "Chaque jour, il y a une évolution favorable. Pour l'instant, ils ne sont pas encore aptes à disputer un match ni un entraînement collectif. Mais je pense qu'on gagne du temps et j'espère que leur évolution va se poursuivre. Si à la sortie, on peut gagner deux ou trois jours, ce serait intéressant." Le milieu Yann Mvila souffre d'une entorse de la cheville droite depuis le match amical du 31 mai contre la Serbie (2-0) alors que le milieu Blaise Matuidi est touché à la cuisse. En ce qui concerne le milieu Alou Diarra, qui a ressenti une douleur derrière la cuisse dès la 1re minute de jeu face à l'Estonie (4-0) mais qui avait pu continuer la rencontre, Blanc a expliqué qu'il n'avait "pas grand-chose" et avait effectué le décrassage mercredi avec les autres titulaires. "Plus de peur que de mal", a ajouté le sélectionneur. Sportfootmagazine.be, avec Belga