Le sélectionneur espagnol Del Bosque, craignant de se heurter à un "mur" irlandais cimenté brique par brique par Trapattoni, avait vu juste en préférant un véritable numéro neuf, en l'occurrence Torres, à Fabregas, aligné lors du premier face à face à l'Italie (1-1).

L'Irlande, au pied du mur après l'échec (1-3) contre la Croatie, offrait de son côté à Cox (West Bromwich Albion), 25 ans, la place de Doyle (Wolverhampton) aux côtés de Keane aux avant-postes.

Il ne fallut que 4 minutes à Torres pour contourner la haie verte et exécuter Given. Le gardien d'Aston Villa, inspiré et vigilant, mais aussi parfois bien protégé par une forêt de jambes, n'allait plus s'incliner avant la mi-temps (1-0).

L'Espagne en voulait toutefois davantage, et bombarda Given, contraint de repousser le ballon propulsé par Iniesta dans les pieds de Silva, qui l'exploita finement (2-0, 49-ème). Xavi pensait pour sa part inscrire le n°3 à la 55e. Mais il en fut privé par un save magistral de Given, auquel Torres ne laissa en revanche aucune chance à la 70e (3-0). Et son remplaçant Fabregas non plus (4-0, 83e).

L'Eire est la première équipe éliminée, tandis que l'Espagne rejoint la Croatie avec 4 points. L'Italie en compte deux. Lundi : Croatie-Espagne et Italie-Eire.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le sélectionneur espagnol Del Bosque, craignant de se heurter à un "mur" irlandais cimenté brique par brique par Trapattoni, avait vu juste en préférant un véritable numéro neuf, en l'occurrence Torres, à Fabregas, aligné lors du premier face à face à l'Italie (1-1). L'Irlande, au pied du mur après l'échec (1-3) contre la Croatie, offrait de son côté à Cox (West Bromwich Albion), 25 ans, la place de Doyle (Wolverhampton) aux côtés de Keane aux avant-postes. Il ne fallut que 4 minutes à Torres pour contourner la haie verte et exécuter Given. Le gardien d'Aston Villa, inspiré et vigilant, mais aussi parfois bien protégé par une forêt de jambes, n'allait plus s'incliner avant la mi-temps (1-0). L'Espagne en voulait toutefois davantage, et bombarda Given, contraint de repousser le ballon propulsé par Iniesta dans les pieds de Silva, qui l'exploita finement (2-0, 49-ème). Xavi pensait pour sa part inscrire le n°3 à la 55e. Mais il en fut privé par un save magistral de Given, auquel Torres ne laissa en revanche aucune chance à la 70e (3-0). Et son remplaçant Fabregas non plus (4-0, 83e). L'Eire est la première équipe éliminée, tandis que l'Espagne rejoint la Croatie avec 4 points. L'Italie en compte deux. Lundi : Croatie-Espagne et Italie-Eire. Sportfootmagazine.be, avec Belga