Boateng (suspendu) était remplacé par Bender (qui allait inscrire le but de la victoire) à l'arrière-droit dans l'équipe allemande. Morten Olsen, privé de Rommedahl (forfait), avait lui fait appel à J. Poulsen.

Le gardien Andersen eut un réflexe étonnant pour empêcher Müller d'ouvrir la marque de près dès la 6e minute. Podolski fêta sa 100e sélection en inscrivant son 44e but sur un centre de Müller et une habile remise de Gomez, exploitée en force de son mauvais pied (le droit) à la 19e. Mais le duo infernal Bendtner - Krohn-Deli convertit victorieusement de la tête un corner de Jacobsen, 1-1, 5 minutes plus tard. La défense allemande ne fut ensuite parfois pas loin de concéder un 2e but avant le repos. Un nul suffisait à la Mannschaft, mais pas au Danemark.

J. Poulsen, bien placé sur un service de l'infatigable Bendtner, vit son envoi heurter la piquet à la 51e. L'Allemagne reprit ensuite progressivement le dessus, mais demeura à la merci d'une très désagréable surprise jusqu'au goal libérateur de Bender à 10 minutes de la fin.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Boateng (suspendu) était remplacé par Bender (qui allait inscrire le but de la victoire) à l'arrière-droit dans l'équipe allemande. Morten Olsen, privé de Rommedahl (forfait), avait lui fait appel à J. Poulsen. Le gardien Andersen eut un réflexe étonnant pour empêcher Müller d'ouvrir la marque de près dès la 6e minute. Podolski fêta sa 100e sélection en inscrivant son 44e but sur un centre de Müller et une habile remise de Gomez, exploitée en force de son mauvais pied (le droit) à la 19e. Mais le duo infernal Bendtner - Krohn-Deli convertit victorieusement de la tête un corner de Jacobsen, 1-1, 5 minutes plus tard. La défense allemande ne fut ensuite parfois pas loin de concéder un 2e but avant le repos. Un nul suffisait à la Mannschaft, mais pas au Danemark. J. Poulsen, bien placé sur un service de l'infatigable Bendtner, vit son envoi heurter la piquet à la 51e. L'Allemagne reprit ensuite progressivement le dessus, mais demeura à la merci d'une très désagréable surprise jusqu'au goal libérateur de Bender à 10 minutes de la fin. Sportfootmagazine.be, avec Belga