En perdant ce premier match du groupe E, la Belgique a laissé l'Italie prendre trois points d'avance au classement. Mais en partant du principe que nos Diables devraient (!) logiquement réussir à accrocher la deuxième place de la poule, la Belgique serait alors opposée au premier du groupe F composé du Portugal, de l'Islande, de l'Autriche et de la Hongrie en huitièmes de finale.

Or, le premier de notre groupe, à priori, l'Italie devrait se défaire du deuxième du groupe D, dit la poule de la mort avec l'Espagne, la Croatie, la République Tchèque et la Turquie.

Imaginons maintenant que la Belgique et l'Italie gagnent ces matches-là.

Nos Diables rencontreraient alors en quarts, le vainqueur du match opposant le gagnant du groupe B (Angleterre, Russie, Slovaquie, Pays de Galles) au troisième du groupe A, C ou D. Faisable...

L'Italie, elle, devrait affronter le vainqueur du match opposant le premier du groupe C (Allemagne, Pologne, Irlande du Nord, Ukraine) au troisième du groupe A, B ou F...

En bref, il serait bien plus facile d'atteindre les demi-finales de l'Euro en terminant deuxièmes de notre groupe qu'en le remportant!

Ce serait tiré par les cheveux de penser que Marc Wilmots avait prévu la chose et a poussé ses hommes à la défaite. Ceci dit, au vu de ses changements, on peut également se demander comment cela pourrait être possible autrement.

Bon, ok... C'est petit de penser de la sorte. Mais si on atteint les demies, qui sera là pour s'en plaindre?

Quentin Droussin, pour le site Tak-Tik

En perdant ce premier match du groupe E, la Belgique a laissé l'Italie prendre trois points d'avance au classement. Mais en partant du principe que nos Diables devraient (!) logiquement réussir à accrocher la deuxième place de la poule, la Belgique serait alors opposée au premier du groupe F composé du Portugal, de l'Islande, de l'Autriche et de la Hongrie en huitièmes de finale.Or, le premier de notre groupe, à priori, l'Italie devrait se défaire du deuxième du groupe D, dit la poule de la mort avec l'Espagne, la Croatie, la République Tchèque et la Turquie.Imaginons maintenant que la Belgique et l'Italie gagnent ces matches-là.Nos Diables rencontreraient alors en quarts, le vainqueur du match opposant le gagnant du groupe B (Angleterre, Russie, Slovaquie, Pays de Galles) au troisième du groupe A, C ou D. Faisable...L'Italie, elle, devrait affronter le vainqueur du match opposant le premier du groupe C (Allemagne, Pologne, Irlande du Nord, Ukraine) au troisième du groupe A, B ou F...En bref, il serait bien plus facile d'atteindre les demi-finales de l'Euro en terminant deuxièmes de notre groupe qu'en le remportant!Ce serait tiré par les cheveux de penser que Marc Wilmots avait prévu la chose et a poussé ses hommes à la défaite. Ceci dit, au vu de ses changements, on peut également se demander comment cela pourrait être possible autrement.Bon, ok... C'est petit de penser de la sorte. Mais si on atteint les demies, qui sera là pour s'en plaindre?Quentin Droussin, pour le site Tak-Tik