L'objectif était d'être présent lors du derby madrilène. Mais ce dimanche à 16h15, le coup d'envoi du choc entre l'Atlético et le Real se donnera dans le Wanda Metropolitano sans Eden Hazard. Les prédictions n'étaient en effet pas favorables plus tôt cette semaine. Mardi, le premier entraînement de groupe était prévu en vue du match avec face aux voisins rojiblancos. Et pas de trace d'Eden Hazard, qui s'est contenté de travail physique. On pensait qu'il pourrait terminer la séance, mais on ne l'a finalement pas vu ce jour-là.

Le samedi précédent, il avait pourtant effectué une séance individuelle plutôt intensive, avec des sprints, des tirs, et des exercices d'explosivité au programme. Tout l'arsenal avait été passé en revue. Un retour n'allait pas tarder, pensait-on alors. Mercredi et jeudi, Eden en était resté à des entraînements individuels, tout comme Sergio Ramos et Karim Benzema, avait annoncé le site du club. Et sa date de retour restait un mystère terriblement épais. Pour paraphraser le tube de Lenny Kravitz : I wonder if I'll ever see you again... (Je me demande si je te reverrai un jour, en VF).

Blessure number 42

Le Real n'a plus perdu face à l'Atlético depuis six derbies (depuis la Supercoupe d'Europe 2018, en fait). Cela pourrait être différent dimanche. Car la Casa Blanca connaît de gros soucis d'infirmerie. Ainsi, Mariano Díaz pourrait à son tour être ajouté à la liste des blessés cette semaine. On lui a diagnostiqué une blessure musculaire, portant le total de 42 blessures cette saison pour Los Blancos.

La question est donc notamment de savoir qui occupera le front de l'attaque dans le onze de Zinédine Zidane ce week-end. Peut-être Zizou regrette-t-il aujourd'hui d'avoir renvoyé Luka Jovic à l'Eintracht Francfort. Enfin, peut-être pas, en fait. Car après ses débuts ultra-chauds en Bundesliga, avec trois buts lors de ses trois premiers matches, la machine serbe est aujourd'hui au point mort. Pire, l'avant-centre n'a toujours pas réussi à conquérir une place de titulaire.

Zidane pourrait opter pour Hugo Duro comme numéro 9. Mais n'est-ce pas mettre trop de pression sur l'attaquant de 21 ans ?

Avec l'incertitude entourant Karim Benzema et la blessure de sa seule et unique doublure, Mariano, il semble probable que Zidane passera d'un 4-3-3 à un 4-4-2, avec Federico Valverde comme élément supplémentaire au milieu de terrain. ZZ aura alors le choix entre Isco, Marco Asensio, Rodrygo et Vinícius pour la doublette offensive.

Ou aura-t-on droit à une surprise ? Zidane pourrait en effet s'en tenir au 4-3-3 et opter pour Hugo Duro comme numéro 9. L'attaquant de 21 ans a déjà disputé deux matches cette saison, mais le jeter devant dans la fosse aux lions à l'occasion du match de la dernière chance pour le titre signifierait mettre beaucoup (trop ?) de pression sur ses jeunes épaules.

Le fait est que jusqu'à présent, le Real tient généralement son rang lorsqu'il est attendu au tournant, quel que soit le nombre de joueurs présents à l'infirmerie. Pareil ce dimanche ?

L'objectif était d'être présent lors du derby madrilène. Mais ce dimanche à 16h15, le coup d'envoi du choc entre l'Atlético et le Real se donnera dans le Wanda Metropolitano sans Eden Hazard. Les prédictions n'étaient en effet pas favorables plus tôt cette semaine. Mardi, le premier entraînement de groupe était prévu en vue du match avec face aux voisins rojiblancos. Et pas de trace d'Eden Hazard, qui s'est contenté de travail physique. On pensait qu'il pourrait terminer la séance, mais on ne l'a finalement pas vu ce jour-là.Le samedi précédent, il avait pourtant effectué une séance individuelle plutôt intensive, avec des sprints, des tirs, et des exercices d'explosivité au programme. Tout l'arsenal avait été passé en revue. Un retour n'allait pas tarder, pensait-on alors. Mercredi et jeudi, Eden en était resté à des entraînements individuels, tout comme Sergio Ramos et Karim Benzema, avait annoncé le site du club. Et sa date de retour restait un mystère terriblement épais. Pour paraphraser le tube de Lenny Kravitz : I wonder if I'll ever see you again... (Je me demande si je te reverrai un jour, en VF).Le Real n'a plus perdu face à l'Atlético depuis six derbies (depuis la Supercoupe d'Europe 2018, en fait). Cela pourrait être différent dimanche. Car la Casa Blanca connaît de gros soucis d'infirmerie. Ainsi, Mariano Díaz pourrait à son tour être ajouté à la liste des blessés cette semaine. On lui a diagnostiqué une blessure musculaire, portant le total de 42 blessures cette saison pour Los Blancos.La question est donc notamment de savoir qui occupera le front de l'attaque dans le onze de Zinédine Zidane ce week-end. Peut-être Zizou regrette-t-il aujourd'hui d'avoir renvoyé Luka Jovic à l'Eintracht Francfort. Enfin, peut-être pas, en fait. Car après ses débuts ultra-chauds en Bundesliga, avec trois buts lors de ses trois premiers matches, la machine serbe est aujourd'hui au point mort. Pire, l'avant-centre n'a toujours pas réussi à conquérir une place de titulaire. Avec l'incertitude entourant Karim Benzema et la blessure de sa seule et unique doublure, Mariano, il semble probable que Zidane passera d'un 4-3-3 à un 4-4-2, avec Federico Valverde comme élément supplémentaire au milieu de terrain. ZZ aura alors le choix entre Isco, Marco Asensio, Rodrygo et Vinícius pour la doublette offensive.Ou aura-t-on droit à une surprise ? Zidane pourrait en effet s'en tenir au 4-3-3 et opter pour Hugo Duro comme numéro 9. L'attaquant de 21 ans a déjà disputé deux matches cette saison, mais le jeter devant dans la fosse aux lions à l'occasion du match de la dernière chance pour le titre signifierait mettre beaucoup (trop ?) de pression sur ses jeunes épaules. Le fait est que jusqu'à présent, le Real tient généralement son rang lorsqu'il est attendu au tournant, quel que soit le nombre de joueurs présents à l'infirmerie. Pareil ce dimanche ?