Manchester City va intensifier ses efforts pour recruter l'attaquant vedette du Borussia Dortmund, le Norvégien Erling Haaland, l'année prochaine, selon plusieurs médias anglais. L'agent de Haaland, Mino Raiola, devrait parler au club de Premier League de Pep Guardiola en janvier au sujet d'un transfert l'été suivant, a rapporté le Times mardi. Haaland est le transfert prioritaire recherché par les champions d'Angleterre, ajoute le quotidien anglais. Le contrat de Haaland en Allemagne court jusqu'au 30 juin 2024. La clause de sortie serait fixée à 75 millions d'euros.

Le père de Haaland, Alf-Inge, a joué pour City vers la fin de sa carrière. En Angleterre, Manchester United est considéré comme un des rivaux possibles pour obtenir les services du joueur de 21 ans, tandis qu'en Europe ce sont le Real Madrid et le Paris Saint-Germain qui seraient les plus intéressés. "Il n'est pas encore décidé s'il va effectivement partir en été", avait déclaré Hans-Joachim Watzke, le CEO du BVB, à propos de Haaland il y a une bonne quinzaine de jours.

Mais avant cela, il avait déjà admis qu'il serait difficile de garder l'attaquant au BVB au-delà de cette saison.

Manchester City va intensifier ses efforts pour recruter l'attaquant vedette du Borussia Dortmund, le Norvégien Erling Haaland, l'année prochaine, selon plusieurs médias anglais. L'agent de Haaland, Mino Raiola, devrait parler au club de Premier League de Pep Guardiola en janvier au sujet d'un transfert l'été suivant, a rapporté le Times mardi. Haaland est le transfert prioritaire recherché par les champions d'Angleterre, ajoute le quotidien anglais. Le contrat de Haaland en Allemagne court jusqu'au 30 juin 2024. La clause de sortie serait fixée à 75 millions d'euros. Le père de Haaland, Alf-Inge, a joué pour City vers la fin de sa carrière. En Angleterre, Manchester United est considéré comme un des rivaux possibles pour obtenir les services du joueur de 21 ans, tandis qu'en Europe ce sont le Real Madrid et le Paris Saint-Germain qui seraient les plus intéressés. "Il n'est pas encore décidé s'il va effectivement partir en été", avait déclaré Hans-Joachim Watzke, le CEO du BVB, à propos de Haaland il y a une bonne quinzaine de jours. Mais avant cela, il avait déjà admis qu'il serait difficile de garder l'attaquant au BVB au-delà de cette saison.