Paulo Fonseca à propos...

...de ses modèles comme coach : "Avant mes 27 ans, je n'ai jamais pensé devenir entraîneur. C'est alors que je me suis intéressé à la profession. Je me suis demandé pourquoi nous faisions certaines choses. Nous, les Portugais, avons été fortement influencés par José Mourinho. Il a été un modèle pour la plupart de mes compatriotes et, avec le professeur Vitor Frade, il était une référence pour les jeunes entraîneurs portugais. Pour le reste, tous les entraîneurs avec lesquels j'ai travaillé m'ont appris quelque chose, et plus particulièrement Jorge Jesus qui entraîne aujourd'hui Flamengo. Je citerais aussi Jean Paul, qui a découvert Ricardo Quaresmaet Cristiano Ronaldo dans les jeunes du Sporting Lisbonne."

...de ses objectifs avec la Roma : "L'objectif reste de terminer parmi les quatre premiers, et donc de se qualifier pour la Ligue des Champions. Puis, moyennant les renforts nécessaires, d'essayer de gagner un trophée d'ici la fin de mon contrat (qui court jusqu'en 2021, avec option pour une saison supplémentaire, ndlr)."

...de son déguisement en Zorro, suite à un pari, après la victoire contre Manchester City : "Le personnage de Zorro m'a toujours fasciné, car il combat l'injustice. Je proviens d'une famille modeste, même si je n'ai jamais manqué de rien. Mon père était ouvrier dans la métallurgie, ma mère était femme de ménage. Lorsque j'étais jeune, je portais le chapeau de Zorro et un masque. J'étais aussi passionné de chevaux, et voir cet homme enfourcher un cheval noir a fait travailler mon imagination."

Par Massimo Cecchini et Andrea Pugliese

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Paulo Fonseca dans votre Sport/Foot Magazine

Paulo Fonseca à propos......de ses modèles comme coach : "Avant mes 27 ans, je n'ai jamais pensé devenir entraîneur. C'est alors que je me suis intéressé à la profession. Je me suis demandé pourquoi nous faisions certaines choses. Nous, les Portugais, avons été fortement influencés par José Mourinho. Il a été un modèle pour la plupart de mes compatriotes et, avec le professeur Vitor Frade, il était une référence pour les jeunes entraîneurs portugais. Pour le reste, tous les entraîneurs avec lesquels j'ai travaillé m'ont appris quelque chose, et plus particulièrement Jorge Jesus qui entraîne aujourd'hui Flamengo. Je citerais aussi Jean Paul, qui a découvert Ricardo Quaresmaet Cristiano Ronaldo dans les jeunes du Sporting Lisbonne."...de ses objectifs avec la Roma : "L'objectif reste de terminer parmi les quatre premiers, et donc de se qualifier pour la Ligue des Champions. Puis, moyennant les renforts nécessaires, d'essayer de gagner un trophée d'ici la fin de mon contrat (qui court jusqu'en 2021, avec option pour une saison supplémentaire, ndlr)."...de son déguisement en Zorro, suite à un pari, après la victoire contre Manchester City : "Le personnage de Zorro m'a toujours fasciné, car il combat l'injustice. Je proviens d'une famille modeste, même si je n'ai jamais manqué de rien. Mon père était ouvrier dans la métallurgie, ma mère était femme de ménage. Lorsque j'étais jeune, je portais le chapeau de Zorro et un masque. J'étais aussi passionné de chevaux, et voir cet homme enfourcher un cheval noir a fait travailler mon imagination."Par Massimo Cecchini et Andrea PuglieseRetrouvez l'intégralité de l'interview de Paulo Fonseca dans votre Sport/Foot Magazine