Le Diable Rouge a remis Naples sur de bons rails. Lulic avait en effet donné l'avantage à la Lazio (21e).

À la 41e minute, Mertens a décoché un missile des 25 mètres qui a terminé dans la lucarne de Berisha.

En début de seconde période, Mertens a poussé Cana à la faute dans le rectangle. Déjà averti, Cana était exclu. Higuain n'a pas tremblé des onze mètres, donnant l'avantage aux Napolitains (49e).

Mertens cédait sa place à Callejon à la 65e minute. Deux minutes plus tard, Higuain, servi par Insigne, creusait l'écart. Luis Pedro Cavanda a disputé le dernier quart d'heure dans les rangs romains. Onazi redonnait espoirs aux 'Biacocelesti' (82e), mais Higuain, encore lui, mettait définitivement Naples à l'abri dans les arrêts de jeu, réalisant le triplé au passage (4-2, 90e+4).

Naples est troisième de la Serie A avec 67 points. La Lazio en compte 48 et occupe la huitième position.

Le Diable Rouge a remis Naples sur de bons rails. Lulic avait en effet donné l'avantage à la Lazio (21e). À la 41e minute, Mertens a décoché un missile des 25 mètres qui a terminé dans la lucarne de Berisha.En début de seconde période, Mertens a poussé Cana à la faute dans le rectangle. Déjà averti, Cana était exclu. Higuain n'a pas tremblé des onze mètres, donnant l'avantage aux Napolitains (49e). Mertens cédait sa place à Callejon à la 65e minute. Deux minutes plus tard, Higuain, servi par Insigne, creusait l'écart. Luis Pedro Cavanda a disputé le dernier quart d'heure dans les rangs romains. Onazi redonnait espoirs aux 'Biacocelesti' (82e), mais Higuain, encore lui, mettait définitivement Naples à l'abri dans les arrêts de jeu, réalisant le triplé au passage (4-2, 90e+4). Naples est troisième de la Serie A avec 67 points. La Lazio en compte 48 et occupe la huitième position.