L'entraîneur de Burnley, Sean Dyche, a prolongé son contrat avec l'équipe de Premier League jusqu'en 2025, a annoncé le club jeudi.

Dyche, 50 ans, est l'entraîneur en poste en Premier League avec la plus longue longévité. Bien que prônant un jeu très pragmatique et peu spectaculaire, conformément aux moyens financiers limités qui lui sont alloués, Dyche a réussi à maintenir le club pour une sixième saison consécutive dans l'élite.

Des rumeurs sur un possible changement de club avaient circulé, mais le nouveau propriétaire depuis fin 2020, ALK Capital, a fait de sa prolongation une priorité. "J'ai de très fortes affinités avec cette région et nos supporters, après tant d'années ici, et je suis impatient de travailler dur pour continuer à le faire avancer dans la bonne direction", a déclaré Dyche, arrivé en 2012 chez les Clarets and Blue.

Burnley n'a pas très bien démarré la saison, ne prenant que un point en quatre journées et pointant à la 18e place, la première de la zone rouge, avant d'affronter Arsenal qui n'est pas au mieux non plus (16e avec 3 points), samedi.

L'entraîneur de Burnley, Sean Dyche, a prolongé son contrat avec l'équipe de Premier League jusqu'en 2025, a annoncé le club jeudi. Dyche, 50 ans, est l'entraîneur en poste en Premier League avec la plus longue longévité. Bien que prônant un jeu très pragmatique et peu spectaculaire, conformément aux moyens financiers limités qui lui sont alloués, Dyche a réussi à maintenir le club pour une sixième saison consécutive dans l'élite. Des rumeurs sur un possible changement de club avaient circulé, mais le nouveau propriétaire depuis fin 2020, ALK Capital, a fait de sa prolongation une priorité. "J'ai de très fortes affinités avec cette région et nos supporters, après tant d'années ici, et je suis impatient de travailler dur pour continuer à le faire avancer dans la bonne direction", a déclaré Dyche, arrivé en 2012 chez les Clarets and Blue. Burnley n'a pas très bien démarré la saison, ne prenant que un point en quatre journées et pointant à la 18e place, la première de la zone rouge, avant d'affronter Arsenal qui n'est pas au mieux non plus (16e avec 3 points), samedi.