Le prestigieux quotidien El País est formel : sur les 62 matches que le Real Madrid a disputés depuis l'arrivée d'Eden Hazard dans la capitale espagnole l'été dernier, notre compatriote en a raté 34. Soit plus de la moitié. En 2020, il a joué douze matches (705 minutes) en tout, et aucune de ces rencontres dans leur entièreté. Tout ça alors que lors de ses sept saisons précédentes à Chelsea, il n'avait manqué qu'un total de 18 duels.

Après trois prestations prometteuses contre le Borussia Mönchengladbach, Huesca et l'Inter, Eden a de nouveau dû abandonner le combat. Cette fois, à cause du corona. Le Covid-19 a affecté n'importe qui, y compris les plus grands. Kylian Mbappé, Zlatan, Neymar, Cristiano Ronaldo,... Tous l'ont chopé, alors pourquoi pas Eden Hazard, après tout ? On s'attend à ce que le Diable soit de retour pour les prochains matches du Real, le samedi 21 novembre à Villarreal et le mercredi 25 novembre au Giussepe Meazza.

Des décisions difficiles

En attendant, le Real aussi traverse des ups & downs, tout comme Eden Hazard. Par exemple en allant gagner à Barcelone (1-3) puis, deux semaines plus tard, en se faisant tailler un costard à Valence (4-1). C'est révélateur de l'instabilité que vivent les Merengues cette saison.

N'est-il pas temps pour Zizou de construire son équipe autour de jeunes prometteurs tels que Odegaard, Valverde, Vinícius Júnior, Rodrygo et Mendy ?

Le fait que Zinédine Zidane continue de s'en tenir à son système de rotation provoque des crispations en interne, selon les médias espagnols. Ferland Mendy, pourtant auteur de gros matches dernièrement, n'a pas eu voix au chapitre contre Valence, alors qu'il n'avait pas été appelé en équipe de France et n'avait donc pas vraiment besoin de repos.

On se pose également des questions sur l'âge de certains de joueurs déjà dans la trentaine : Marcelo (32 ans), Sergio Ramos (34 ans) et Luka Modric (35 berges). Isco (qui a déjà 28 ans) est également présent depuis des années au Real, mais sans vraiment pouvoir revendiquer un rôle de premier plan. La question revient de plus en plus : n'est-il pas temps pour Zizou de construire son équipe autour de jeunes prometteurs tels que Martin Odegaard (21 ans), Federico Valverde (22), Vinícius Júnior (20), Rodrygo (19) et Ferland Mendy (25) ?

Bien sûr, il est compréhensible que Zidane reste fidèle aux joueurs qui lui ont offert trois victoires consécutives en Ligue des Champions, mais des décisions "dures" sont attendues de sa part dans les semaines à venir. Peut-être que la clé se situe dans le retour d'Eden Hazard. S'il peut mettre fin à une série de matches sans blessure, sans être frappé par la malchance, il peut prendre l'équipe en mains et fournir un nouveau coup de boost au onze de la Casa Blanca. Après tout, n'a-t-il pas été acheté pour cela ?

Le prestigieux quotidien El País est formel : sur les 62 matches que le Real Madrid a disputés depuis l'arrivée d'Eden Hazard dans la capitale espagnole l'été dernier, notre compatriote en a raté 34. Soit plus de la moitié. En 2020, il a joué douze matches (705 minutes) en tout, et aucune de ces rencontres dans leur entièreté. Tout ça alors que lors de ses sept saisons précédentes à Chelsea, il n'avait manqué qu'un total de 18 duels. Après trois prestations prometteuses contre le Borussia Mönchengladbach, Huesca et l'Inter, Eden a de nouveau dû abandonner le combat. Cette fois, à cause du corona. Le Covid-19 a affecté n'importe qui, y compris les plus grands. Kylian Mbappé, Zlatan, Neymar, Cristiano Ronaldo,... Tous l'ont chopé, alors pourquoi pas Eden Hazard, après tout ? On s'attend à ce que le Diable soit de retour pour les prochains matches du Real, le samedi 21 novembre à Villarreal et le mercredi 25 novembre au Giussepe Meazza.En attendant, le Real aussi traverse des ups & downs, tout comme Eden Hazard. Par exemple en allant gagner à Barcelone (1-3) puis, deux semaines plus tard, en se faisant tailler un costard à Valence (4-1). C'est révélateur de l'instabilité que vivent les Merengues cette saison. Le fait que Zinédine Zidane continue de s'en tenir à son système de rotation provoque des crispations en interne, selon les médias espagnols. Ferland Mendy, pourtant auteur de gros matches dernièrement, n'a pas eu voix au chapitre contre Valence, alors qu'il n'avait pas été appelé en équipe de France et n'avait donc pas vraiment besoin de repos. On se pose également des questions sur l'âge de certains de joueurs déjà dans la trentaine : Marcelo (32 ans), Sergio Ramos (34 ans) et Luka Modric (35 berges). Isco (qui a déjà 28 ans) est également présent depuis des années au Real, mais sans vraiment pouvoir revendiquer un rôle de premier plan. La question revient de plus en plus : n'est-il pas temps pour Zizou de construire son équipe autour de jeunes prometteurs tels que Martin Odegaard (21 ans), Federico Valverde (22), Vinícius Júnior (20), Rodrygo (19) et Ferland Mendy (25) ? Bien sûr, il est compréhensible que Zidane reste fidèle aux joueurs qui lui ont offert trois victoires consécutives en Ligue des Champions, mais des décisions "dures" sont attendues de sa part dans les semaines à venir. Peut-être que la clé se situe dans le retour d'Eden Hazard. S'il peut mettre fin à une série de matches sans blessure, sans être frappé par la malchance, il peut prendre l'équipe en mains et fournir un nouveau coup de boost au onze de la Casa Blanca. Après tout, n'a-t-il pas été acheté pour cela ?