Grosse surprise ce vendredi: Eden Hazard est soudainement apparu à l'entraînement de groupe du Real Madrid. Les médias espagnols ont immédiatement évoqué que le Belge pourrait être présent mardi prochain lors du match de CL contre Liverpool.

Lors de la conférence de presse qui a précédé le match de championnat contre Eibar, Zinédine Zidane n'a pas révélé ses cartes: "Nous n'avons pas de plan pour Hazard. Nous n'allons rien forcer. Nous allons pas à pas. Je ne vais donc pas vous dire quand je veux le voir prêt. Si c'est dans les trois jours, tant mieux. Si c'est dans dix jours, c'est bien aussi. Nous sommes particulièrement heureux car il va mieux. "

C'est surtout la phrase "Nous n'avons pas de plan pour Hazard" qui continue de résonner. Comment est-ce possible? Comment ne pas savoir quelle est l'intention d'un joueur qui a coûté 100 millions d'euros et qui est en fait perdant depuis 1,5 saison? Eden Hazard: un homme sans plan? Nous n'y croyons pas. Mais bien sûr, nous espérons qu'il est enfin sur la bonne voie.

Avec ou sans Zizou?

Pendant ce temps-là, le Real prépare déjà activement la saison prochaine. Une première question essentielle se pose : Zinédine Zidane sera-t-il toujours à bord ? Son contrat expire en juin 2022, et quand on l'interroge à ce sujet, il reste toujours parfaitement stoïque. Il continue à dire que c'est pour lui un privilège de pouvoir travailler dans un club pareil et qu'il continuera aussi longtemps qu'il y trouvera du plaisir.

S'il ne gagne rien au bout de cette saison, ça risque toutefois d'être compliqué. Le Real est toujours en course pour le titre national et la Ligue des Champions. Officiellement. Car dans les faits, on imagine mal que ça se termine bien sur un des deux tableaux. En championnat, il faut refaire un retard sur l'Atlético et Barcelone. Et en Europe, des équipes comme Manchester City, le Bayern et le PSG semblent au-dessus.

Si ce club veut rejouer un rôle en vue dès la saison prochaine, il faudra transférer de la qualité. Un Hazard à 100 % serait un premier gros transfert. Et le nom de Kylian Mbappé circule avec de plus en plus d'insistance. Tout le monde sait que le Français crève d'envie de bosser avec son idole, Zidane, dans le club de ses rêves, le Real. Les deux hommes sont régulièrement en contact et ils auraient encore échangé des textos pendant la trêve internationale.

Dans une interview accordée après le match des Bleus contre la Bosnie, Mbappé a avoué que les critiques au pays commençaient à le gonfler. "C'est différent pour les internationaux qui jouent à l'étranger et ne reviennent que pour les matches de l'équipe de France. Moi, je suis ici tout le temps et on parle plus de moi." Son contrat à Paris court jusqu'en juin 2022, il s'amuse à reporter les discussions, et on en déduit donc qu'il a envie de changer d'air.

Et si le Real alignait prochainement un trident Hazard - Benzema - Mbappé ?

Grosse surprise ce vendredi: Eden Hazard est soudainement apparu à l'entraînement de groupe du Real Madrid. Les médias espagnols ont immédiatement évoqué que le Belge pourrait être présent mardi prochain lors du match de CL contre Liverpool.Lors de la conférence de presse qui a précédé le match de championnat contre Eibar, Zinédine Zidane n'a pas révélé ses cartes: "Nous n'avons pas de plan pour Hazard. Nous n'allons rien forcer. Nous allons pas à pas. Je ne vais donc pas vous dire quand je veux le voir prêt. Si c'est dans les trois jours, tant mieux. Si c'est dans dix jours, c'est bien aussi. Nous sommes particulièrement heureux car il va mieux. "C'est surtout la phrase "Nous n'avons pas de plan pour Hazard" qui continue de résonner. Comment est-ce possible? Comment ne pas savoir quelle est l'intention d'un joueur qui a coûté 100 millions d'euros et qui est en fait perdant depuis 1,5 saison? Eden Hazard: un homme sans plan? Nous n'y croyons pas. Mais bien sûr, nous espérons qu'il est enfin sur la bonne voie.Pendant ce temps-là, le Real prépare déjà activement la saison prochaine. Une première question essentielle se pose : Zinédine Zidane sera-t-il toujours à bord ? Son contrat expire en juin 2022, et quand on l'interroge à ce sujet, il reste toujours parfaitement stoïque. Il continue à dire que c'est pour lui un privilège de pouvoir travailler dans un club pareil et qu'il continuera aussi longtemps qu'il y trouvera du plaisir.S'il ne gagne rien au bout de cette saison, ça risque toutefois d'être compliqué. Le Real est toujours en course pour le titre national et la Ligue des Champions. Officiellement. Car dans les faits, on imagine mal que ça se termine bien sur un des deux tableaux. En championnat, il faut refaire un retard sur l'Atlético et Barcelone. Et en Europe, des équipes comme Manchester City, le Bayern et le PSG semblent au-dessus.Si ce club veut rejouer un rôle en vue dès la saison prochaine, il faudra transférer de la qualité. Un Hazard à 100 % serait un premier gros transfert. Et le nom de Kylian Mbappé circule avec de plus en plus d'insistance. Tout le monde sait que le Français crève d'envie de bosser avec son idole, Zidane, dans le club de ses rêves, le Real. Les deux hommes sont régulièrement en contact et ils auraient encore échangé des textos pendant la trêve internationale.Dans une interview accordée après le match des Bleus contre la Bosnie, Mbappé a avoué que les critiques au pays commençaient à le gonfler. "C'est différent pour les internationaux qui jouent à l'étranger et ne reviennent que pour les matches de l'équipe de France. Moi, je suis ici tout le temps et on parle plus de moi." Son contrat à Paris court jusqu'en juin 2022, il s'amuse à reporter les discussions, et on en déduit donc qu'il a envie de changer d'air.Et si le Real alignait prochainement un trident Hazard - Benzema - Mbappé ?