Eden Hazard (Chelsea) figure parmi les 23 joueurs nominés par la Fédération internationale de football (FIFA) susceptibles d'obtenir le Ballon d'Or 2013 qui récompense le meilleur joueur de l'année écoulée. Il est le seul Diable Rouge repris dans la liste. Le lauréat de ces quatre dernières années, l'Argentin Lionel Messi est candidat à une cinquième consécration.

Au début du mois de décembre, la FIFA et le magazine France Football annonceront les trois finalistes. Eden Hazard ne devrait pas survivre à cet écrémage. Le dernier trio de tête étant promis à Messi, Ronaldo et Ribery. À moins d'une surprise comme Bale, Ibrahimovic ou Falcao.

Le vainqueur du 58e Ballon d'Or sera connu lors d'un gala le lundi 13 janvier 2014 à Zurich.

Et une chose est certaine : cela ne sera pas un défenseur. Dans ce genre de concours, il est important d'être en permanence sous le feu des projecteurs. Et un poste défensif est bien moins propice à cela. Seuls Neuer, Lahm et Thiago Silva occupent des postes spécifiquement défensifs. Et encore, Lahm a été replacé dans le milieu par Guardiola. Et quand il joue en défense, il harpente son flanc. Des joueurs comme Pirlo, Xavi ou Yaya Touré ne sont pas non plus des attaquants, mais ils ont régulièrement l'occasion de se retrouver près de la surface adverse.

Le Ballon d'Or a connu trois formules. Il a d'abord récompensé le meilleur joueur européen évoluant en Europe (1956-1994). Il a ensuite récompensé le meilleur joueur évoluant en Europe (1995-2006). Désormais, il récompense le meilleur joueur au monde.
Sur les 57 premières attributions, seuls trois défenseurs ont décroché la palme : Cannavaro (2006), Sammer (1996) et Beckenbaueur (1976). Jamais un gardien n'a été élu.

Il y a donc fort à parier que Thiago Silva, Manuel Neuer et Philippe Lahm n'auront pas besoin de réserver leur week-end du 13 janvier pour aller à Zurich.

Gareth Bale (PdG/Tottenham/Real Madrid), Edison Cavani (Uru/Naplaes/PSG), Radamel Falcao (Col/Atletico Madrid/Monaco), Eden Hazard (BEL/Chelsea), Zlatan Ibrahimovic (Suè/PSG), Andrés Iniesta (Esp/FC Barcelone), Philipp Lahm (All/Bayern Munich), Robert Lewandowski (Pol/Borussia Dortmund), Lionel Messi (Arg/FC Barcelone), Thomas Müller (All/Bayern Munich), Manuel Neuer (All/Bayern Munich), Neymar (Bré/Santos/FC Barcelone), Mesut Özil (All/Rela Madrid/Arsenal), Andrea Pirlo (Ita/Juventus), Franck Ribéry (Fra/Bayern Munich), Arjen Robben (P-B/Bayern Munich), Cristiano Ronaldo (Por/Real Madrid), Bastian Schweinsteiger (All/Bayern Munich), Luis Suarez (Uru/Liverpool), Thiago Silva (Bré/PSG), Yaya Touré (C-I/Manchester City), Robin Van Persie (P-B/Manchester United) et Xavi (Esp/FC Barcelone).

Eden Hazard (Chelsea) figure parmi les 23 joueurs nominés par la Fédération internationale de football (FIFA) susceptibles d'obtenir le Ballon d'Or 2013 qui récompense le meilleur joueur de l'année écoulée. Il est le seul Diable Rouge repris dans la liste. Le lauréat de ces quatre dernières années, l'Argentin Lionel Messi est candidat à une cinquième consécration. Au début du mois de décembre, la FIFA et le magazine France Football annonceront les trois finalistes. Eden Hazard ne devrait pas survivre à cet écrémage. Le dernier trio de tête étant promis à Messi, Ronaldo et Ribery. À moins d'une surprise comme Bale, Ibrahimovic ou Falcao. Le vainqueur du 58e Ballon d'Or sera connu lors d'un gala le lundi 13 janvier 2014 à Zurich. Et une chose est certaine : cela ne sera pas un défenseur. Dans ce genre de concours, il est important d'être en permanence sous le feu des projecteurs. Et un poste défensif est bien moins propice à cela. Seuls Neuer, Lahm et Thiago Silva occupent des postes spécifiquement défensifs. Et encore, Lahm a été replacé dans le milieu par Guardiola. Et quand il joue en défense, il harpente son flanc. Des joueurs comme Pirlo, Xavi ou Yaya Touré ne sont pas non plus des attaquants, mais ils ont régulièrement l'occasion de se retrouver près de la surface adverse. Le Ballon d'Or a connu trois formules. Il a d'abord récompensé le meilleur joueur européen évoluant en Europe (1956-1994). Il a ensuite récompensé le meilleur joueur évoluant en Europe (1995-2006). Désormais, il récompense le meilleur joueur au monde. Sur les 57 premières attributions, seuls trois défenseurs ont décroché la palme : Cannavaro (2006), Sammer (1996) et Beckenbaueur (1976). Jamais un gardien n'a été élu. Il y a donc fort à parier que Thiago Silva, Manuel Neuer et Philippe Lahm n'auront pas besoin de réserver leur week-end du 13 janvier pour aller à Zurich.