Sur Real Madrid TV, qui peut être consulté via le site web du club, des images de la séance du matin ont été diffusées ce vendredi. On y voit Eden Hazard effectuer tous les exercices avec énergie et il fait à nouveau bonne impression.

Malgré les doutes sur son état physique en début de semaine, Zinédine Zidane a été clair lors de la conférence de presse en vue du match de championnat de samedi soir contre le Real Betis : "Il est dans le groupe, donc c'est une bonne nouvelle pour nous". Reste à savoir si Hazard sera en mesure d'ajouter quelques minutes de jeu à son compteur, qui affiche pour l'instant un maigre 395 minutes en Liga.

Plus tôt dans la semaine, avant la rencontre contre Cadix, Zidane s'était déjà exprimé à propos de notre compatriote : "Le fait qu'il ne soit pas dans le groupe aujourd'hui signifie qu'il n'est pas à 100%". Puis il a ajouté : "Hazard est un cas particulier. Le plus importante pour nous est qu'il se sente bien". Zizou semble faire référence au fait que Hazard ne souffre pas seulement physiquement, mais aussi psychologiquement. Ce ne serait pas illogique après le calvaire qu'a connu le numéro 7.

Une conclusion toutefois : si l'on s'en tient à la logique du coach du Real, Hazard est dans la sélection, donc il est à 100%.

Se battre jusqu'au bout

Pour le Real Betis, l'adversaire de samedi, le mois d'avril est celui des nuls : quatre d'affilée. Les Andalous sont toujours dans le coup, avec la Real Sociedad et Villarreal, dans la lutte pour les deux tickets d'Europa League auxquels l'Espagne a droit. Ils devront donc d'entamer le match au stade Alfredo Di Stéfano avec le couteau entre les dents.

Le Real, lui, est privé de trois joueurs de base : Toni Kroos, Sergio Ramos et Ferland Mendy. Luka Modric, par contre, est de retour. Si les Madrilènes veulent conserver leurs chances de remporter le titre, ils devront remporter leurs six derniers matches de championnat et espérer que le Barça et l'Atlético perdent des plumes. Les Blaugranas ont leur sort entre leurs mains : s'ils gagnent toutes leurs rencontres restantes (y compris le duel à domicile face à l'Atlético), ils seront champions.

Zidane ne veut en tout cas rien lâcher. Lorsqu'on lui a demandé si la Ligue des champions était prioritaire par rapport au championnat, il a répondu sèchement : "Non. La saison dure déjà depuis huit mois et nous avons tout connu. J'allais être mis dehors, les joueurs ne valaient rien, ..... Rien de tout cela n'a d'importance. La chose la plus importante, c'est que nous sommes toujours en vie. Nous nous battrons jusqu'à la dernière journée, quoi qu'il arrive".

Sur Real Madrid TV, qui peut être consulté via le site web du club, des images de la séance du matin ont été diffusées ce vendredi. On y voit Eden Hazard effectuer tous les exercices avec énergie et il fait à nouveau bonne impression. Malgré les doutes sur son état physique en début de semaine, Zinédine Zidane a été clair lors de la conférence de presse en vue du match de championnat de samedi soir contre le Real Betis : "Il est dans le groupe, donc c'est une bonne nouvelle pour nous". Reste à savoir si Hazard sera en mesure d'ajouter quelques minutes de jeu à son compteur, qui affiche pour l'instant un maigre 395 minutes en Liga.Plus tôt dans la semaine, avant la rencontre contre Cadix, Zidane s'était déjà exprimé à propos de notre compatriote : "Le fait qu'il ne soit pas dans le groupe aujourd'hui signifie qu'il n'est pas à 100%". Puis il a ajouté : "Hazard est un cas particulier. Le plus importante pour nous est qu'il se sente bien". Zizou semble faire référence au fait que Hazard ne souffre pas seulement physiquement, mais aussi psychologiquement. Ce ne serait pas illogique après le calvaire qu'a connu le numéro 7.Une conclusion toutefois : si l'on s'en tient à la logique du coach du Real, Hazard est dans la sélection, donc il est à 100%.Pour le Real Betis, l'adversaire de samedi, le mois d'avril est celui des nuls : quatre d'affilée. Les Andalous sont toujours dans le coup, avec la Real Sociedad et Villarreal, dans la lutte pour les deux tickets d'Europa League auxquels l'Espagne a droit. Ils devront donc d'entamer le match au stade Alfredo Di Stéfano avec le couteau entre les dents.Le Real, lui, est privé de trois joueurs de base : Toni Kroos, Sergio Ramos et Ferland Mendy. Luka Modric, par contre, est de retour. Si les Madrilènes veulent conserver leurs chances de remporter le titre, ils devront remporter leurs six derniers matches de championnat et espérer que le Barça et l'Atlético perdent des plumes. Les Blaugranas ont leur sort entre leurs mains : s'ils gagnent toutes leurs rencontres restantes (y compris le duel à domicile face à l'Atlético), ils seront champions.Zidane ne veut en tout cas rien lâcher. Lorsqu'on lui a demandé si la Ligue des champions était prioritaire par rapport au championnat, il a répondu sèchement : "Non. La saison dure déjà depuis huit mois et nous avons tout connu. J'allais être mis dehors, les joueurs ne valaient rien, ..... Rien de tout cela n'a d'importance. La chose la plus importante, c'est que nous sommes toujours en vie. Nous nous battrons jusqu'à la dernière journée, quoi qu'il arrive".