A huit journées de la fin, le moindre faux pas peut s'avérer fatal: les deux géants allemands sont à égalité depuis la 24e journée, mais le Bayern est repassé devant à la différence de buts, en marquant... 17 fois lors de ses trois derniers matches dont un carton contre Wolfsburg (6-0), qui leur offre sept buts d'avance.

Ce sont justement ces mêmes 'Loups' que reçoit le Borussia samedi (14h30). Mais ce sera sans l'Américain Christian Pulisic, touché à une cuisse. L'occasion peut-être pour l'Espagnol Paco Alcacer, qui n'a marqué que deux fois depuis le début de l'année après une première partie de saison canon, de se refaire la cerise?

Par ailleurs, Le Borussia n'a pas communiqué sur l'état de santé de son capitaine Marco Reus, victime d'un problème musculaire avec la Mannschaft mais néanmoins entré en jeu dimanche pour quelques minutes (et une passe décisive) en fin de match contre les Pays-Bas (victoire 3-2) dimanche.

Du côté du Bayern, les trois stars Mats Hummels, Jérôme Boateng et Thomas Müller, définitivement écartés de l'équipe nationale, ont eu le temps de se régénérer et de bien préparer cette reprise, pendant que la plupart de leurs coéquipiers ferraillaient avec leurs sélections.

Dans le clan des "Bleus" de Bavière, les nouvelles sont bonnes: Corentin Tolisso, qui n'a toujours pas rejoué depuis sa grave blessure de septembre (ligaments croisés du genou droit) a participé à la plus grande partie des entraînements depuis mardi, de même que Kingsley Coman, ménagé par Didier Deschamps la semaine dernière avec l'équipe de France en raison de douleurs dorsales.

Le Bayern, qui vient d'officialiser l'arrivée du défenseur des champions du monde Lucas Hernandez pour la saison prochaine, reste sur six succès de rang en Bundesliga. Et ce n'est pas Fribourg, 11e avec deux succès depuis le début de l'année 2019, qui devrait freiner le club le plus titré d'Allemagne.