Parmi les jeunes de Ligue 1, comme le démontre le tableau ci-dessous, Divock Origi trône d'ailleurs en tête.

Pourtant, cela demeure une solution d'avenir. Si on compare sa saison avec celle des deux autres attaquants habituels des Diables Rouges (Christian Benteke et Romelu Lukaku), on le perçoit très bien.

Il a deux fois moins de temps de jeu (1272 minutes pour 2128 pour Benteke et 2602 pour Lukaku) et il est plus souvent remplaçant (40 % de matches comme titulaire, pour 92 % pour Benteke et 88 % pour Lukaku).

Il a moins marqué de buts (5, soit deux fois moins que Benteke et trois fois moins que Lukaku), ce qui est assez logique vu son statut d'espoir, de remplaçant mais également sa position sur le terrain (il évolue à Lille davantage sur le côté, la place d'avant-centre étant occupée par Salomon Kalou). Sa position explique également qu'il est moins souvent au duel (6,9 duels par matches) que Benteke (23) et Lukaku (12,8).

Par contre, les statistiques montrent une belle efficacité : un but toutes les 254 minutes (un peu moins bien que Benteke qui a marqué un but toutes les 213 minutes et que Lukaku qui en a marqué un toutes les 173 minutes). A noter qu'Origi a marqué un but tous les cinq tirs et qu'il a cadré 68 % de ses tirs, faisant mieux dans ce domaine que ses aînés.

A côté de ses qualités de buteur, on peut également souligner ses qualités de passeur. Avec 79 % de passes réussies, il surpasse Lukaku (67 %) et Benteke (61 %).

Guillaume Gautier

TITULARISATIONS DES JOUEURS NÉS À PARTIR DE 1995 EN LIGUE 1 EN 2013-2014

1. Divock Origi (Lille) 12

2. Adrien Rabiot (PSG) 12

3. Anthony Martial (Monaco) 8

MINUTES JOUÉES DES JOUEURS DE L1 NÉS À PARTIR DE 1995

1. Divock Origi (Lille) 1272

2. Adrien Rabiot (PSG) 1176

3. Neal Maupay (Nice) 680

BUTS DES JOUEURS DE L1 NÉS À PARTIR DE 1995

1. Divock Origi (Lille) 5 buts

2. Issa Baradji (Ajaccio) 3

3. Neal Maupay (Nice) 2

Parmi les jeunes de Ligue 1, comme le démontre le tableau ci-dessous, Divock Origi trône d'ailleurs en tête. Pourtant, cela demeure une solution d'avenir. Si on compare sa saison avec celle des deux autres attaquants habituels des Diables Rouges (Christian Benteke et Romelu Lukaku), on le perçoit très bien. Il a deux fois moins de temps de jeu (1272 minutes pour 2128 pour Benteke et 2602 pour Lukaku) et il est plus souvent remplaçant (40 % de matches comme titulaire, pour 92 % pour Benteke et 88 % pour Lukaku). Il a moins marqué de buts (5, soit deux fois moins que Benteke et trois fois moins que Lukaku), ce qui est assez logique vu son statut d'espoir, de remplaçant mais également sa position sur le terrain (il évolue à Lille davantage sur le côté, la place d'avant-centre étant occupée par Salomon Kalou). Sa position explique également qu'il est moins souvent au duel (6,9 duels par matches) que Benteke (23) et Lukaku (12,8). Par contre, les statistiques montrent une belle efficacité : un but toutes les 254 minutes (un peu moins bien que Benteke qui a marqué un but toutes les 213 minutes et que Lukaku qui en a marqué un toutes les 173 minutes). A noter qu'Origi a marqué un but tous les cinq tirs et qu'il a cadré 68 % de ses tirs, faisant mieux dans ce domaine que ses aînés. A côté de ses qualités de buteur, on peut également souligner ses qualités de passeur. Avec 79 % de passes réussies, il surpasse Lukaku (67 %) et Benteke (61 %). Guillaume Gautier