Liverpool est au sommet depuis plusieurs saisons maintenant et les Reds comptent parmi les meilleures équipes du moment. Le trident offensif Roberto Firmino-Mo Salah-Sadio Mané donne à lui seul des cauchemars aux défenses adverses durant des semaines. Il y a deux saisons, le triumvirat a claqué 56 buts. L'an dernier, 46, et cette année, ils en sont déjà à quatorze pions inscrits après neuf journées de championnat.
...

Liverpool est au sommet depuis plusieurs saisons maintenant et les Reds comptent parmi les meilleures équipes du moment. Le trident offensif Roberto Firmino-Mo Salah-Sadio Mané donne à lui seul des cauchemars aux défenses adverses durant des semaines. Il y a deux saisons, le triumvirat a claqué 56 buts. L'an dernier, 46, et cette année, ils en sont déjà à quatorze pions inscrits après neuf journées de championnat. Mais que faire si l'un de ces trois-là fait défaut ? Liverpool a-t-il encore assez de cartouches sur le banc pour briller ? C'est un problème auquel Jürgen Klopp réfléchit régulièrement ces dernières années. Plusieurs joueurs ont déjà été testés dans l'espoir de trouver le bon remplaçant à l'un des maestros : Divock Origi, Xherdan Shaqiri et Takumi Minamino, l'année dernière. Mais aucun d'entre eux n'a réellement convaincu Klopp qu'ils était plus qu'un simple remplaçant.Cet été, Klopp a frappé fort, avec un transfert estimé à près de 45 millions d'euros. Le prix qu'a coûté Diogo Jota pour quitter le Wolverhampton Leander Dendoncker. Avec les Wolves, l'attaquant de 23 ans a marqué 44 buts et délivré 19 passes décisives en trois saisons et 131 matches. Pas mal pour un joueur d'une équipe qui se bat "seulement" un ticket d'Europa League depuis plusieurs années maintenant.Mais sous la coupe de Jürgen Klopp, le Portugais a explosé lors des derniers matches, avec quatre buts en sept rencontres de Premier League, et le même nombre en trois rendez-vous de Ligue des Champions, dont un triplé contre l'Atalanta. Ses statistiques et sa forme sont si bonnes qu'il a même commencé avec le "Big Three" contre Manchester City, sur l'aile droite, avec Firmino en décrochage de Salah, lui-même placé en pointe. Jota est actuellement en compétition avec le Brésilien, qui n'est pas dans sa meilleure forme cette saison et pourrait à terme perdre sa place de titulaire.Bonne nouvelle pour l'entraîneur allemand, mais pas pour Divock Origi. Le Diable rouge, maintenant âgé de 25 ans, a entamé sa sixième saison avec les Reds, mais jusqu'à présent, il n'a disputé qu'une seule minute de jeu en Premier League. Il a pourtant réalisé des entrées au jeu fracassantes. Il suffit de penser aux buts mémorables marqués lors du match retour contre Barcelone, la fameuse remontada rouge qui s'était soldée par 4-0, ou au but en finale de la Ligue des Champions contre Tottenham la même année. Klopp a toujours considéré l'ex-espoir du KRC Genk comme un pion important de l'équipe, mais après cinq saisons, le bilan est moyen. Le tableau ci-dessous montre qu'Origi a disputé 140 matches au cours de son aventure avec Liverpool, ce qui équivaut à 66% du nombre de matches possibles. Parmi ces 140 rencontres, il était présent au coup d'envoi 62 fois. Un chiffre satisfaisant de prime abord, mais il y a un mais : au total, l'international n'affiche que 28% de temps de jeu. Un chiffre très bas, surtout quand on sait que Divock Origi n'est pas souvent blessé et était donc fit et dispo pour jouer la plupart des matches.Statistiques par saisons à Liverpool* Saison 2017-18 en prêt à Wolfsburg En Premier League, il n'a dispute qu'une seule minute en neuf journées de match, ce week-end, lors du succès 3-0 contre Leicester. À titre de comparaison, ses concurrents, Jota (679 minutes), Shaqiri (246) et Minamino (357), ont déjà joué beaucoup plus cette saison, et Origi semble soudain n'être que le quatrième sur la liste des remplaçants.Le sélectionneur national Roberto Martínez est également conscient de ce manque de temps de jeu et n'a pas rappelé Origi lors des derniers matches internationaux. L'Espagnol possède déjà deux bons attaquants en les personnes de Romelu Lukaku et Michy Batshuayi, et aussi de sacrés clients pour occuper les autres postes offensifs, avec Eden Hazard, Dries Mertens, Leandro Trossard, Yari Verschaeren, Jérémy Doku, Dodi Lukebakio,... Et Kevin De Bruyne y joue aussi régulièrement. Soit des joueurs qui accumulent les minutes de jeu dans leur club et s'y montrent même décisifs. Et on n'oublie pas un joueur comme Adnan Januzaj, qui atteint sa meilleure forme à la Real Sociedad. La richesse du vivier est grande pour Martínez. Il est donc grand temps pour Origi de chercher une autre équipe, ou l'EURO lui passera sous le nez. La rumeur tournait déjà à plein régime cet été, lorsque le Club Bruges est venu aux nouvelles pour engager le joueur. En janvier, cette rumeur pourrait se raviver, bien qu'il semble plus logique qu'Origi rejoigne un club de milieu de classement en Allemagne ou en Angleterre. Martínez sera en tout cas attentif à la prochaine destination du Belge.