"Mertens : du petit Ciro à une prolongation de contrat, Naples fera-t-il le grand saut ?" titrait La Gazetta dello Sport/ le 27 mars dernier. Le fils de Dries Mertens et Kat Kerkhofs venait de voir le jour la veille et avait reçu un prénom qui n'avait pas été choisi par hasard. Ciro est en effet le surnom du Louvaniste auprès des tifosi napolitains depuis des années. Ce choix de prénom n'est-il finalement pas l'ultime déclaration d'amour au club de son coeur et le présage d'un séjour prolongé à l'ombre du Vésuve ?
...

"Mertens : du petit Ciro à une prolongation de contrat, Naples fera-t-il le grand saut ?" titrait La Gazetta dello Sport/ le 27 mars dernier. Le fils de Dries Mertens et Kat Kerkhofs venait de voir le jour la veille et avait reçu un prénom qui n'avait pas été choisi par hasard. Ciro est en effet le surnom du Louvaniste auprès des tifosi napolitains depuis des années. Ce choix de prénom n'est-il finalement pas l'ultime déclaration d'amour au club de son coeur et le présage d'un séjour prolongé à l'ombre du Vésuve ?Difficile d'affirmer que Dries Mertens brillera encore au Stadio Diego Maradona la saison prochaine. Son contrat expire en effet cet été et une prolongation n'a pas été possible jusqu'à présent. L'aspect financier du nouveau bail est évidemment au coeur des débats et explique sans doute qu'un accord n'ait pas été trouvé. La pandémie a affecté le club napolitain et pour faire face aux pertes subies, le président Aurelio De Laurentiis veut réduire la masse salariale de son noyau. Le producteur de cinéma souhaite réduire les dépenses de son club de 30% et pour parvenir à cet objectif, il n'a que deux options disponibles : soit laisser partir les gros salaires, soit les réduire de manière significative. Lorenzo Insigne , le capitaine des Partenopei, a déjà signé un contrat lucratif avec le FC Toronto, club de MLS. Kostas Manolas, Kévin Malcuit et Faouzi Ghoulam seraient également sur le point de s'en aller au terme de la saison. Mertens aimerait pour sa part prolonger son séjour à Naples. Mais pour que ce soit possible, il devra accepter de percevoir un salaire moindre que l'actuel. Il touche 4,5 millions d'euros par saison auxquels il faut ajouter les autres primes. L'attaquant de poche est l'un des joueurs les mieux rémunérés de l'équipe. Si Dries Mertens veut rester à Naples, il devra renoncer à près de la moitié de son salaire et "se contenter" de 2,5 millions d'euros par saison. Une telle diminution de salaire n'est évidemment pas négligeable, mais elle n'est pas non plus totalement illogique. A 34 ans, Mertens est à l'automne de sa carrière et cette saison, il a perdu son statut de titulaire. Toutes compétitions confondues, le Louvaniste n'a été titulaire que lors de la moitié des matches. L'entraîneur Luciano Spalletti lui préfère l'ailier droit Matteo Politano. Malgré un temps de jeu moindre, l'importance de Dries Mertens pour son équipe ne doit pas être sous-estimée. Il a déjà marqué neuf fois cette saison et avec un but toutes les 126 minutes, il est encore plus efficace que Victor Osimhen, le meilleur buteur et la nouvelle star des Partenopei. C'est surtout dans les matches importants que le Diable rouge s'est illustré en signant notamment des buts contre la Juventus et la Lazio. Si Naples remporte son premier Scudetto depuis plus de trente ans, il ne devra pas oublier la contribution de Ciro. Et si jamais l'histoire d'amour entre Napoli et Dries Mertens devait se terminer après neuf saisons, quelles seraient les possibilités de nouveau point de chute pour le jeune papa ? Les clubs de MLS de Toronto FC et de l'Inter Miami se seraient déjà manifestés, ainsi qu'un Inter, plus prestigieux, puisqu'il s'agit de celui de Milan. L'intérêt des Nerazzuri n'est pas surprenant, puisqu'il y a déjà eu un flirt entre les deux parties en 2020. Le Louvaniste était alors également en fin de contrat avec Naples, et Antonio Conte désirait le faire venir à Milan. Finalement, Mertens a prolongé son contrat de deux ans en bordure de baie. Ce bail va désormais expirer et qui sait si ce ne sera pas le bon moment pour une love story en Lombardie. A l'Inter, Alexis Sánchez, Arturo Vidal et Alexandar Kolarov vont faire leurs valises cet été. L'entraîneur Simone Inzaghi aimerait combler ces départs avec la venue d'un joueur expérimenté qui connaît parfaitement la compétition italienne. Forcément, Dries Mertens semble disposer du profil parfait. L'amour de Mertens pour le club qui lui a quasiment tout donné l'emportera-t-il sur l'aspect financier et restera-t-il à Naples ? Ou choisira-t-il une aventure outre-Atlantique ou à l'Inter Milan ? Les prochains mois vont forcément nous aider à répondre à ces questions.