La triste "performance" de Diego Costa, qui scandalise toute la presse anglaise ce mercredi, s'est déroulée en trois actes. Dans un premier temps, l'attaquant de Chelsea a vigoureusement essuyé ses crampons sur les chevilles d'Emre Can. Rebelote quelques instants plus tard, mais cette fois c'est Martin Skrtel dans le rôle de la victime. Enfin, en prolongations, le bonhomme a ceinturé Steven Gerrard avant de le plaquer au sol.

Pour Brendan Rodgers, l'entraîneur de Liverpool, l'hispano-brésilien méritait la rouge dès sa première semelle: "Costa pouvait éviter mon joueur mais il sait comment faire pour échapper aux yeux de l'arbitre. Quel dommage de voir un joueur de son niveau faire ce genre de choses... Il a vraiment eu de la chance de ne pas avoir été expulsé."

Même son de cloche du côté de Thierry Henry. "Il a dépassé les bornes. On voit clairement qu'il fait exprès. Il aurait dû prendre un rouge direct dès sa première semelle", a-t-il expliqué sur la chaîne Sky, où il travaille en tant que consultant.

Critiqué de toutes parts, Diego Costa a cependant reçu le soutien de José Mourinho. "Mais vous entendez quoi par "marcher dessus" ? Ce geste est totalement accidentel. Vous êtes tous influencés par une campagne contre nous, organisée par un consultant de Sky (Jamie Redknapp) qui ne parle que des "crimes" de Costa. D'ailleurs, je ne sais pas comment il s'appelle car quand je le vois, je change de chaîne. On sait que les consultants nous adorent, et moi particulièrement. Ces mecs sont bien installés dans leur fauteuil, ils prennent de l'argent, ils pensent avoir toujours raison. Ils n'ont aucune pression, ils font juste du buzz."

La triste "performance" de Diego Costa, qui scandalise toute la presse anglaise ce mercredi, s'est déroulée en trois actes. Dans un premier temps, l'attaquant de Chelsea a vigoureusement essuyé ses crampons sur les chevilles d'Emre Can. Rebelote quelques instants plus tard, mais cette fois c'est Martin Skrtel dans le rôle de la victime. Enfin, en prolongations, le bonhomme a ceinturé Steven Gerrard avant de le plaquer au sol.Pour Brendan Rodgers, l'entraîneur de Liverpool, l'hispano-brésilien méritait la rouge dès sa première semelle: "Costa pouvait éviter mon joueur mais il sait comment faire pour échapper aux yeux de l'arbitre. Quel dommage de voir un joueur de son niveau faire ce genre de choses... Il a vraiment eu de la chance de ne pas avoir été expulsé."Même son de cloche du côté de Thierry Henry. "Il a dépassé les bornes. On voit clairement qu'il fait exprès. Il aurait dû prendre un rouge direct dès sa première semelle", a-t-il expliqué sur la chaîne Sky, où il travaille en tant que consultant.Critiqué de toutes parts, Diego Costa a cependant reçu le soutien de José Mourinho. "Mais vous entendez quoi par "marcher dessus" ? Ce geste est totalement accidentel. Vous êtes tous influencés par une campagne contre nous, organisée par un consultant de Sky (Jamie Redknapp) qui ne parle que des "crimes" de Costa. D'ailleurs, je ne sais pas comment il s'appelle car quand je le vois, je change de chaîne. On sait que les consultants nous adorent, et moi particulièrement. Ces mecs sont bien installés dans leur fauteuil, ils prennent de l'argent, ils pensent avoir toujours raison. Ils n'ont aucune pression, ils font juste du buzz."