Mardi, au camp des Belges, en plus des trois joueurs invités en conférence de presse, était également prévu Philippe Collin, président de la Commission technique. Il a bien dit qu'il voulait éviter l'Allemagne, a également affirmé que le niveau des Belges ne le tracassait pas trop, que si la Belgique passait les huitièmes de finale, la Coupe du Monde serait totalement réussie. Si je sais tout cela, c'est par la bonne grâce d'un collègue qui m'a filé sa bande pour que je l'écoute car hier, j'ai dû faire l'impasse sur l'entraînement et les conférences de presse. Non pas que j'avais envie de profiter du soleil généreux et de la piscine, mais ma voiture (Un VW qu'ici ils appellent GOL, sans direction assistée, sans verrouillage central, et qui a dû mal à monter à 30 km/h dans les montées) m'a lâché. Elle ne démarrait plus. Pourtant, malgré son archaïsme intérieur, on m'avait assuré qu'elle était neuve. J'ai donc dû passer ma matinée à courir la région pour aller chercher une autre voiture. On m'a filé une FIAT et elle a l'air de rouler un peu mieux (si on m'avait dit qu'un jour une FIAT serait meilleure qu'une VW, je ne l'aurais pas cru).

Voilà pour les aventures du jour. C'est la troisième voiture de la délégation belge à avoir un problème. Et il parait que c'est courant au Brésil. Il suffit d'ailleurs de voir le nombre de garages et de magasins de pneus pour se dire qu'il y a une réelle demande en la matière !

Mais revenons au football. Les Belges vont donc faire tourner demain face à la Corée du Sud. Certainement une bonne chose pour le mental de certains et pour la cohésion du groupe, et ce, même si les rares fois où on a fait tourner en Coupe du Monde (en 1990 et 1994), cela s'est retourné contre nous, puisqu'au lieu d'hériter de la Yougoslavie et de l'Irlande, on avait dû se farcir l'Angleterre et l'Allemagne.

Mardi, au camp des Belges, en plus des trois joueurs invités en conférence de presse, était également prévu Philippe Collin, président de la Commission technique. Il a bien dit qu'il voulait éviter l'Allemagne, a également affirmé que le niveau des Belges ne le tracassait pas trop, que si la Belgique passait les huitièmes de finale, la Coupe du Monde serait totalement réussie. Si je sais tout cela, c'est par la bonne grâce d'un collègue qui m'a filé sa bande pour que je l'écoute car hier, j'ai dû faire l'impasse sur l'entraînement et les conférences de presse. Non pas que j'avais envie de profiter du soleil généreux et de la piscine, mais ma voiture (Un VW qu'ici ils appellent GOL, sans direction assistée, sans verrouillage central, et qui a dû mal à monter à 30 km/h dans les montées) m'a lâché. Elle ne démarrait plus. Pourtant, malgré son archaïsme intérieur, on m'avait assuré qu'elle était neuve. J'ai donc dû passer ma matinée à courir la région pour aller chercher une autre voiture. On m'a filé une FIAT et elle a l'air de rouler un peu mieux (si on m'avait dit qu'un jour une FIAT serait meilleure qu'une VW, je ne l'aurais pas cru). Voilà pour les aventures du jour. C'est la troisième voiture de la délégation belge à avoir un problème. Et il parait que c'est courant au Brésil. Il suffit d'ailleurs de voir le nombre de garages et de magasins de pneus pour se dire qu'il y a une réelle demande en la matière ! Mais revenons au football. Les Belges vont donc faire tourner demain face à la Corée du Sud. Certainement une bonne chose pour le mental de certains et pour la cohésion du groupe, et ce, même si les rares fois où on a fait tourner en Coupe du Monde (en 1990 et 1994), cela s'est retourné contre nous, puisqu'au lieu d'hériter de la Yougoslavie et de l'Irlande, on avait dû se farcir l'Angleterre et l'Allemagne.