La Belgique se réveille donc depuis quatre nuits en se demandant ce que valent les Etats-Unis. Elle connait le sélectionneur allemand, les fans de la Premier League Clint Dempsey, pour le reste, elle est dans le vague. C'est pour cette raison que la moitié de la délégation belge a pris le chemin du terrain d'entraînement du FC Sao Paulo où les USA effectuent leurs séances quotidiennes.

Sur le chemin inverse, il n'était pas rare de croiser des journalistes américains venus s'informer sur les Belges. Dont un sympathique confrère du New York Times venu décrypter le leadership de Vincent Kompany.

L'occasion est donc belle pour se pencher sur le réel engouement du soccer au pays de l'Oncle Sam. Les images de foules immenses (à Chicago et San Francisco) ont fait le tour du web. "USA-Allemagne a battu tous les chiffres d'audience d'un match de foot aux Etats-Unis. Cela n'est pas trop surprenant car les Etats-Unis constituent le 2e plus grand acheteur de ticket pour la Coupe du Monde après le Brésil", explique Jere Longman du NY Times.

Ce n'est pas pour autant que le soccer atteint la popularité du Big Three (basket, baseball et foot américain). En 20 ans, depuis la Coupe du Monde aux Etats-Unis, le soccer n'a cessé de prendre de l'ampleur, dépassant le sport automobile et le hockey en termes de popularité. "Mais cela prendra encore une génération avant que ce sport rivalise avec le basket, le baseball et le foot américain. Le chemin est encore long", ajoute Longman.

La Belgique se réveille donc depuis quatre nuits en se demandant ce que valent les Etats-Unis. Elle connait le sélectionneur allemand, les fans de la Premier League Clint Dempsey, pour le reste, elle est dans le vague. C'est pour cette raison que la moitié de la délégation belge a pris le chemin du terrain d'entraînement du FC Sao Paulo où les USA effectuent leurs séances quotidiennes. Sur le chemin inverse, il n'était pas rare de croiser des journalistes américains venus s'informer sur les Belges. Dont un sympathique confrère du New York Times venu décrypter le leadership de Vincent Kompany. L'occasion est donc belle pour se pencher sur le réel engouement du soccer au pays de l'Oncle Sam. Les images de foules immenses (à Chicago et San Francisco) ont fait le tour du web. "USA-Allemagne a battu tous les chiffres d'audience d'un match de foot aux Etats-Unis. Cela n'est pas trop surprenant car les Etats-Unis constituent le 2e plus grand acheteur de ticket pour la Coupe du Monde après le Brésil", explique Jere Longman du NY Times. Ce n'est pas pour autant que le soccer atteint la popularité du Big Three (basket, baseball et foot américain). En 20 ans, depuis la Coupe du Monde aux Etats-Unis, le soccer n'a cessé de prendre de l'ampleur, dépassant le sport automobile et le hockey en termes de popularité. "Mais cela prendra encore une génération avant que ce sport rivalise avec le basket, le baseball et le foot américain. Le chemin est encore long", ajoute Longman.