Bien sûr, cela constituerait le scénario catastrophe. Mais si la Belgique ne parvenait pas à glaner ce fameux point, elle pourrait très bien affronter la Suède de Zlatan Ibrahimovic, l'Angleterre de Rooney, ou la France de Benzema.


Les 'Diables' auraient beau être tête de série, il n'en reste pas moins que les barrages constitueraient deux matchs pièges. Les têtes de séries seront sélectionnées en fonction du classement FIFA au 17 octobre. Dans l'état actuel des choses, les équipes pouvant encore terminer deuxième de leur groupe se suivent dans cet ordre : Espagne, Belgique, Croatie, Portugal, Grèce, Suisse, Russie, Angleterre, Bosnie, Suède, Danemark, France.


La France, la Suède ou l'Angleterre ne sont donc pas juste qu'un lointain cauchemar. Une bonne raison d'arracher ce précieux point dans les deux matchs à venir, mais également de faire un point sur ce qu'il se passe dans les autres groupes. Tour d'horizon.

Groupe a

La Belgique trône toujours en tête de son groupe. La première place se jouera entre les Belges et les Croates. Les autres équipes n'ont plus rien à espérer.

Belgique 22
Croatie 17
Serbie 11
Ecosse 8
Macédoine 7
Pays de Galles 6
La Serbie et l'Ecosse comptent un match de plus.

Groupe b

Si l'Italie a déjà son ticket en poche, la deuxième place reste indécise. La Bulgarie, le Danemark, et dans une moindre mesure la République tchèque peuvent encore y croire.
Ce vendredi, la Bulgarie se déplacera en Arménie. Le Danemark affrontera une Italie déjà qualifiée, tandis que la République Tchèque essayera de refaire son retard à Malte.
En cas de victoire, les Bulgares prendraient une sérieuse option sur la qualification et écarteraient la République Tchèque de la course au ticket. Une équipe que la Bulgarie recevra pour l'ultime journée.

Italie 20
Bulgarie 13
Danemark 12
République tchèque 9
Arménie 9
Malte 3

Groupe C

Fidèle à elle-même, l'Allemagne a presque composté son ticket pour le Brésil. Il faudrait deux défaites pour devoir passer par les barrages. Contre l'Irlande, ce vendredi, et en Suède mardi. Un scénario peu probable.
La Suède sera donc aux prises avec l'Autriche pour la deuxième place. Et le programme ne sera pas facile. Les Suédois recevront l'Autriche avant d'aller en Allemagne. Une Allemagne qui, même si elle sera déjà sans doute qualifiée, ne laissera pas filer le match. Les Belges en ont fait les frais lors de la dernière campagne qualificative.

Allemagne 22
Suède 17
Autriche 14
Irlande 11
Kazakhstan 4
Iles Féroé 0

Groupe D

Les Pays-Bas ont pris l'habitude depuis quelques années d'être une véritable machine de guerre en phase de qualification. Les 'Oranjes' ont déjà réservés leurs billets pour le Brésil. Derrière, il reste trois prétendants. La Hongrie, la Turquie et la Roumanie. Si la Turquie et la Hongrie ont un point de plus, ces deux équipes doivent encore affronter les Pays-Bas. Qui sait si la Roumanie ne les coiffera pas lors de l'ultime journée ? Au programme pour les Roumains : Andorre et l'Estonie.

Pays-Bas 22
Hongrie 14
Turquie 13
Roumanie 13
Estonie 7
Andorre 0

Groupe E

Certainement pas le plus relevé des groupes, mais assurément un de ceux où la bataille pour la deuxième place sera la plus rude. Si la Suisse (qui ira en Albanie avant de recevoir la Slovénie) possède un avantage de cinq points qui devrait lui permettre de terminer première, quatre équipes tenteront de terminer deuxième : l'Islande, la Slovénie, la Norvège et l'Albanie. Si l'Islande devrait arriver facilement à se défaire de Chypre vendredi, Albanie-Suisse et Slovénie-Norvège se joueront sous haute tension avant une dernière journée explosive.

Suisse 18
Islande 13
Slovénie 12
Norvège 11
Albanie 10
Chypre 4

Groupe F

Portugal ou Russie ? Si le Portugal n'a pas son sort entre les mains, son attaquant vedette et capitaine y croit. "Je reste convaincu que nous pouvons repasser premiers, bien que cela ne dépende pas seulement de nous", a déclaré Ronaldo à Obidos
Les Portugais devront composer avec les forfait de Joao Pereira, Bruno Alves et Raul Meireles. Ces absences "n'affecteront pas les joueurs qui souhaitent jouer et donner le meilleur d'eux-mêmes", a observé Ronaldo.
Avec un match au Luxembourg et un en Azerbaïdjan, la tâche ne semble pas insurmontable pour les Russes.

Russie 18
Portugal 17
Israël 12
Irlande du Nord 6
Luxembourg 6
Azerbaïdjan 5

Groupe G

Il reste deux équipes. Mais une seule place en qualification directe. En cas d'égalité, net avantage à la Bosni-Herzégovine qui a marqué 25 buts, contre 9 à peine pour les Grecs. Notamment grâce à un Edin Dzeko, meilleur buteur de la zone euro.
La Bosnie recevra le Liechtenstein et ira en Lituanie. La Grèce recevra la Slovaquie et le Liechtenstein.

Bosnie Herzégovine 19
Grèce 19
Slovaquie 12
Lituanie 8
Lettonie 7
Liechtenstein 2

Groupe H

Avec deux matchs à domicile, l'Angleterre devrait pouvoir s'en sortir. Mais elle sent le souffle chaud de l'Ukraine, le Montenegro et la Pologne dans son dos. En battant le Montenegro vendredi, et la Pologne mardi, elle devrait pouvoir se qualifier.
L'Ukraine recevra la Pologne avant de s'envoler pour Saint-Marin.

Angleterre 16
Ukraine 15
Montenegro 15
Pologne 13
Moldavie 5
Saint-Marin 0

Groupe I

L'Espagne rattrapera son match de retard ce vendredi face à la Biélorussie. En cas de succès, elle prendrait la tête du groupe avant de recevoir la Géorgie. 4 points sur 6 suffisent aux champions du Monde. La France passera donc plus que probablement par la case barrage. Sans statut de tête de série.
Espagne 14
France 14
Finlande 9
Géorgie 5
Biélorussie 4
Ce groupe compte une équipe, et donc deux rencontres, de moins que les autres.

Huit nations participeront aux barrages. Le moins bon deuxième passera donc à la trappe.

Pour déterminer les huit équipes qui auront droit à l'épreuve de repêchage, seuls les matchs contre les cinq premiers seront pris en compte et cela, afin de ne pas lèser les équipes du groupe I qui ne compte que cinq pays.

Bien sûr, cela constituerait le scénario catastrophe. Mais si la Belgique ne parvenait pas à glaner ce fameux point, elle pourrait très bien affronter la Suède de Zlatan Ibrahimovic, l'Angleterre de Rooney, ou la France de Benzema. Les 'Diables' auraient beau être tête de série, il n'en reste pas moins que les barrages constitueraient deux matchs pièges. Les têtes de séries seront sélectionnées en fonction du classement FIFA au 17 octobre. Dans l'état actuel des choses, les équipes pouvant encore terminer deuxième de leur groupe se suivent dans cet ordre : Espagne, Belgique, Croatie, Portugal, Grèce, Suisse, Russie, Angleterre, Bosnie, Suède, Danemark, France. La France, la Suède ou l'Angleterre ne sont donc pas juste qu'un lointain cauchemar. Une bonne raison d'arracher ce précieux point dans les deux matchs à venir, mais également de faire un point sur ce qu'il se passe dans les autres groupes. Tour d'horizon. Groupe a La Belgique trône toujours en tête de son groupe. La première place se jouera entre les Belges et les Croates. Les autres équipes n'ont plus rien à espérer. Belgique 22 Croatie 17 Serbie 11 Ecosse 8 Macédoine 7 Pays de Galles 6 La Serbie et l'Ecosse comptent un match de plus. Groupe b Si l'Italie a déjà son ticket en poche, la deuxième place reste indécise. La Bulgarie, le Danemark, et dans une moindre mesure la République tchèque peuvent encore y croire. Ce vendredi, la Bulgarie se déplacera en Arménie. Le Danemark affrontera une Italie déjà qualifiée, tandis que la République Tchèque essayera de refaire son retard à Malte. En cas de victoire, les Bulgares prendraient une sérieuse option sur la qualification et écarteraient la République Tchèque de la course au ticket. Une équipe que la Bulgarie recevra pour l'ultime journée. Italie 20 Bulgarie 13 Danemark 12 République tchèque 9 Arménie 9 Malte 3 Groupe C Fidèle à elle-même, l'Allemagne a presque composté son ticket pour le Brésil. Il faudrait deux défaites pour devoir passer par les barrages. Contre l'Irlande, ce vendredi, et en Suède mardi. Un scénario peu probable. La Suède sera donc aux prises avec l'Autriche pour la deuxième place. Et le programme ne sera pas facile. Les Suédois recevront l'Autriche avant d'aller en Allemagne. Une Allemagne qui, même si elle sera déjà sans doute qualifiée, ne laissera pas filer le match. Les Belges en ont fait les frais lors de la dernière campagne qualificative. Allemagne 22 Suède 17 Autriche 14 Irlande 11 Kazakhstan 4 Iles Féroé 0 Groupe D Les Pays-Bas ont pris l'habitude depuis quelques années d'être une véritable machine de guerre en phase de qualification. Les 'Oranjes' ont déjà réservés leurs billets pour le Brésil. Derrière, il reste trois prétendants. La Hongrie, la Turquie et la Roumanie. Si la Turquie et la Hongrie ont un point de plus, ces deux équipes doivent encore affronter les Pays-Bas. Qui sait si la Roumanie ne les coiffera pas lors de l'ultime journée ? Au programme pour les Roumains : Andorre et l'Estonie. Pays-Bas 22 Hongrie 14 Turquie 13 Roumanie 13 Estonie 7 Andorre 0 Groupe E Certainement pas le plus relevé des groupes, mais assurément un de ceux où la bataille pour la deuxième place sera la plus rude. Si la Suisse (qui ira en Albanie avant de recevoir la Slovénie) possède un avantage de cinq points qui devrait lui permettre de terminer première, quatre équipes tenteront de terminer deuxième : l'Islande, la Slovénie, la Norvège et l'Albanie. Si l'Islande devrait arriver facilement à se défaire de Chypre vendredi, Albanie-Suisse et Slovénie-Norvège se joueront sous haute tension avant une dernière journée explosive. Suisse 18 Islande 13 Slovénie 12 Norvège 11 Albanie 10 Chypre 4 Groupe F Portugal ou Russie ? Si le Portugal n'a pas son sort entre les mains, son attaquant vedette et capitaine y croit. "Je reste convaincu que nous pouvons repasser premiers, bien que cela ne dépende pas seulement de nous", a déclaré Ronaldo à Obidos Les Portugais devront composer avec les forfait de Joao Pereira, Bruno Alves et Raul Meireles. Ces absences "n'affecteront pas les joueurs qui souhaitent jouer et donner le meilleur d'eux-mêmes", a observé Ronaldo. Avec un match au Luxembourg et un en Azerbaïdjan, la tâche ne semble pas insurmontable pour les Russes. Russie 18 Portugal 17 Israël 12 Irlande du Nord 6 Luxembourg 6 Azerbaïdjan 5 Groupe G Il reste deux équipes. Mais une seule place en qualification directe. En cas d'égalité, net avantage à la Bosni-Herzégovine qui a marqué 25 buts, contre 9 à peine pour les Grecs. Notamment grâce à un Edin Dzeko, meilleur buteur de la zone euro. La Bosnie recevra le Liechtenstein et ira en Lituanie. La Grèce recevra la Slovaquie et le Liechtenstein. Bosnie Herzégovine 19 Grèce 19 Slovaquie 12 Lituanie 8 Lettonie 7 Liechtenstein 2 Groupe H Avec deux matchs à domicile, l'Angleterre devrait pouvoir s'en sortir. Mais elle sent le souffle chaud de l'Ukraine, le Montenegro et la Pologne dans son dos. En battant le Montenegro vendredi, et la Pologne mardi, elle devrait pouvoir se qualifier. L'Ukraine recevra la Pologne avant de s'envoler pour Saint-Marin. Angleterre 16 Ukraine 15 Montenegro 15 Pologne 13 Moldavie 5 Saint-Marin 0 Groupe I L'Espagne rattrapera son match de retard ce vendredi face à la Biélorussie. En cas de succès, elle prendrait la tête du groupe avant de recevoir la Géorgie. 4 points sur 6 suffisent aux champions du Monde. La France passera donc plus que probablement par la case barrage. Sans statut de tête de série. Espagne 14 France 14 Finlande 9 Géorgie 5 Biélorussie 4 Ce groupe compte une équipe, et donc deux rencontres, de moins que les autres.