"C'est important pour les joueurs de savoir où ils en sont et ce que l'avenir leur réserve", a déclaré le sélectionneur national lundi en visioconférence de presse à Tubize. "La situation actuelle génère beaucoup d'incertitudes et nous ne voulions pas en créer davantage. Nous avons la possibilité d'inscrire 26 joueurs sur nos listes et nous possédons aussi un groupe de réservistes avec des joueurs qui peuvent encore être appelés. La saison a été longue pour beaucoup et tous ces protocoles liés au coronavirus ne facilitent pas les choses."

Normalement restreintes à 23 noms pour les grands tournois depuis la Coupe des Confédérations en 2001, les listes des sélectionneurs pour cet Euro peuvent cette fois renseigner 26 noms. Cette modification temporaire, soutenue par de nombreux sélectionneurs, dont Martinez, est motivée par l'apparition éventuelle de cas de coronavirus dans un effectif. En revanche, seuls 23 joueurs devront figurer sur les feuilles de match.

Les sélectionneurs ont jusqu'au 1er juin pour soumettre à l'UEFA leur liste officielle des 26. Mais entre cette date et leur premier match, ils pourront librement remplacer un joueur en cas de "blessure ou de maladie sérieuses", attestées médicalement. C'est dans cette optique que Martinez a dressé une large liste de réservistes, riche de 11 éléments. "Des rencontres doivent encore se disputer sur la scène domestique jusqu'au jour du rassemblement, ce qui peut provoquer des blessures ou des indisponibilités, surtout en ces temps incertains."

Le sort de Nacer Chadli, apprécié par le Catalan pour sa polyvalence et depuis longtemps dans le groupe, était incertain. Malgré une saison compliquée marquée par les blessures, le joueur de Basaksehir sera de la partie. Il y a trois ans, il avait fait exploser le pays en marquant le but décisif contre le Japon en huitièmes de finale du Mondial. "La meilleure place de Nacer est au back gauche mais il peut aussi jouer à droite et dans une position plus avancée. Il a vécu une période compliquée cette saison à Istanbul. Depuis mars, il a engrangé beaucoup de minutes. Il dispose d'une grande expérience dans les tournois et nous en avons besoin lors d'un Euro. Son apport sera significatif, je n'en doute pas."

Roberto Martinez a également été interrogé sur le cas Marouane Fellaini, qui n'a plus joué avec les Diables Rouges depuis la demi-finale perdue contre la France à la Coupe du monde 2018 et un temps pressenti pour faire son retour. "C'est un joueur spécial mais trois ans loin de l'équipe nationale, ça fait beaucoup. Je préfère donner l'opportunité aux joueurs qui constituent le groupe depuis maintenant un moment. Marouane Fellaini a marqué l'histoire du football belge et nous n'oublierons pas ce qu'il a fait", a dit le Catalan au sujet du joueur de 33 ans, actif en Chine depuis février 2019.

"C'est important pour les joueurs de savoir où ils en sont et ce que l'avenir leur réserve", a déclaré le sélectionneur national lundi en visioconférence de presse à Tubize. "La situation actuelle génère beaucoup d'incertitudes et nous ne voulions pas en créer davantage. Nous avons la possibilité d'inscrire 26 joueurs sur nos listes et nous possédons aussi un groupe de réservistes avec des joueurs qui peuvent encore être appelés. La saison a été longue pour beaucoup et tous ces protocoles liés au coronavirus ne facilitent pas les choses." Normalement restreintes à 23 noms pour les grands tournois depuis la Coupe des Confédérations en 2001, les listes des sélectionneurs pour cet Euro peuvent cette fois renseigner 26 noms. Cette modification temporaire, soutenue par de nombreux sélectionneurs, dont Martinez, est motivée par l'apparition éventuelle de cas de coronavirus dans un effectif. En revanche, seuls 23 joueurs devront figurer sur les feuilles de match. Les sélectionneurs ont jusqu'au 1er juin pour soumettre à l'UEFA leur liste officielle des 26. Mais entre cette date et leur premier match, ils pourront librement remplacer un joueur en cas de "blessure ou de maladie sérieuses", attestées médicalement. C'est dans cette optique que Martinez a dressé une large liste de réservistes, riche de 11 éléments. "Des rencontres doivent encore se disputer sur la scène domestique jusqu'au jour du rassemblement, ce qui peut provoquer des blessures ou des indisponibilités, surtout en ces temps incertains." Le sort de Nacer Chadli, apprécié par le Catalan pour sa polyvalence et depuis longtemps dans le groupe, était incertain. Malgré une saison compliquée marquée par les blessures, le joueur de Basaksehir sera de la partie. Il y a trois ans, il avait fait exploser le pays en marquant le but décisif contre le Japon en huitièmes de finale du Mondial. "La meilleure place de Nacer est au back gauche mais il peut aussi jouer à droite et dans une position plus avancée. Il a vécu une période compliquée cette saison à Istanbul. Depuis mars, il a engrangé beaucoup de minutes. Il dispose d'une grande expérience dans les tournois et nous en avons besoin lors d'un Euro. Son apport sera significatif, je n'en doute pas." Roberto Martinez a également été interrogé sur le cas Marouane Fellaini, qui n'a plus joué avec les Diables Rouges depuis la demi-finale perdue contre la France à la Coupe du monde 2018 et un temps pressenti pour faire son retour. "C'est un joueur spécial mais trois ans loin de l'équipe nationale, ça fait beaucoup. Je préfère donner l'opportunité aux joueurs qui constituent le groupe depuis maintenant un moment. Marouane Fellaini a marqué l'histoire du football belge et nous n'oublierons pas ce qu'il a fait", a dit le Catalan au sujet du joueur de 33 ans, actif en Chine depuis février 2019.