L'abondance de talents qui frappent à la porte des Diables Rouges n'a pas facilité la tâche de Marc Wilmots lorsqu'il a dû coucher sur papier les noms des Diables Rouges retenus pour affronter la Croatie et le Pays de Galles. "J'ai eu beaucoup de mal à établir cette sélection", a confessé le sélectionneur national jeudi en conférence de presse. Pourtant, aucune surprise ne figure dans cette liste. Mais cette absence de nouvelles têtes constitue peut-être le choix le plus judicieux de 'Willy'. "J'avais l'embarras du choix, mais ce n'est pas le moment d'effectuer des essais", a-t-il encore expliqué, à juste titre.

Cependant, et sans remettre en cause les options choisies par Marc Wilmots, dans la mesure où choisir, c'est renoncer, certaines absences peuvent tout de même inspirer quelques regrets.

Les tops

- Benteke: La sélection de Christian Benteke, malgré sa blessure qui devrait néanmoins être guérie pour la rencontre face au Pays de Galles, est une marque de confiance forte de la part du coach fédéral non seulement envers Big Ben, mais également envers Romelu Lukaku. Car même si d'autres joueurs peuvent évoluer en pointe, l'ex-Anderlechtois sera le seul avant-centre spécifique disponible lors du match capital en Croatie.

- Bakkali: Willy a parfaitement justifié en conférence de presse le pourquoi de la sélection de Zakaria Bakkali. "Zakaria est un joueur qui marque facilement et qui est très rapide et habile en dribble. Il possède un profil que j'apprécie avoir dans ma sélection. J'anticipe aussi en pensant à l'avenir. Zakaria a pour ainsi dire le même profil qu'Eden Hazard et si jamais il devait y avoir quelque chose avec Eden, j'aurais ainsi une solution de rechange." Qui dit mieux ?

- Vermaelen: Le retour de Thomas Vermaelen, pas en odeur de sainteté pour le moment à Arsenal, constitue également une belle preuve de confiance du sélectionneur envers son défenseur. En le reprenant, Wilmots assied un peu plus encore la légitimité du Gunner dans le groupe des Diables et tente certainement de le remettre en confiance. Car un Verminator à 100% doit toujours jouer.

Les flops

- Ferreira-Carrasco: l'ailier de Monaco casse la baraque en Ligue 1. En ce début de saison, il a réussi l'exploit de se faire un nom parmi les nouvelles stars de l'AS achetées à grands coups de millions de roubles. Il tarde à tous les supporters des Diables Rouges de le voir à l'oeuvre sous le maillot national. Ce ne sera pas pour cette fois, mais il n'y a aucun risque à parier que Yannick Ferreira-Carrasco sera très prochainement appelé par Marc Wilmots.

- Lestienne: Six mois de suspension, c'est dur... mais juste. Les règles de l'équipe nationale sont claires et le joueur était prévenu suite à l'affaire Batshuayi. Le code de conduite doit s'appliquer à tous sans exception sous peine de laisser l'indiscipline s'insinuer dans la mécanique bien huilée de l'équipe nationale. D'un point de vue purement sportif par contre, on regrette bien évidemment l'absence de Maxime Lestienne. Avec la forme qu'il tient pour le moment au Club Bruges, il aurait pu constituer un joker de choix, voire un titulaire intéressant face au Pays de Galles en cas de qualif' en Croatie. Heureusement, 'Willy' l'a promis, ce n'est que partie remise: "quand la sanction de Lestienne aura pris fin, il recommencera avec une page blanche."

- Batshuayi: On aurait bien voulu voir l'attaquant du Standard intégrer le groupe des Diables et qui sait, glaner quelques minutes de jeu dans l'une ou l'autre rencontre. Wilmots y a pensé c'est sûr, mais il hautement probable que Johan Walem, le coach des Espoirs, ait fait le maximum pour conserver le centre-avant dans son groupe qui doit affronter l'Irlande du Nord et l'Italie. "Michy est très bon, je ne suis pas aveugle. La chance existe qu'il soit appelé plus tard. Je ne veux pas non plus affaiblir la sélection des Espoirs", a conclu le sélectionneur national.

Avant ces deux dernières journées du Groupe A, la Croatie occupe la 2e place avec 17 points, à 5 points des Diables Rouges. La Belgique n'a donc besoin que d'un point en deux matches pour se qualifier pour la Coupe du monde.

La sélection belge pour les matches en Croatie et contre le Pays de Galles:

Gardiens (3): Koen Casteels (Hoffenheim/All), Thibaut Courtois (Atlético Madrid/Esp), Simon Mignolet (Liverpool/Ang)

Défenseurs (9): Thomas Vermaelen (Arsenal/Ang), Toby Alderweireld (Atlético Madrid/Esp), Laurent Ciman (Standard), Guillaume Gillet (Anderlecht), Nicolas Lombaerts (Zenit Saint-Petersbourg/Rus), Sébastien Pocognoli (Hanovre 96/All), Daniel Van Buyten (Bayern Munich/All), Jan Vertonghen (Tottenham/Ang), Vincent Kompany (Manchester City/Ang)

Milieux de terrain (6): Nacer Chadli (Tottenham/Ang), Steven Defour (Porto/Por), Moussa Dembélé (Tottenham/Ang), Marouane Fellaini (Manchester United/Ang), Timmy Simons (FC Brugeois), Axel Witsel (Zenit Saint-Petersbourg/Rus)

Attaquants (7): Zakaria Bakkali (PSV Eindhoven/P-B), Christian Benteke (Aston Villa/Ang), Kevin De Bruyne (Chelsea/Ang), Eden Hazard (Chelsea/Ang), Romelu Lukaku (Everton/Ang), Dries Mertens (Naples/Ita), Kevin Mirallas (Everton/Ang)

L'abondance de talents qui frappent à la porte des Diables Rouges n'a pas facilité la tâche de Marc Wilmots lorsqu'il a dû coucher sur papier les noms des Diables Rouges retenus pour affronter la Croatie et le Pays de Galles. "J'ai eu beaucoup de mal à établir cette sélection", a confessé le sélectionneur national jeudi en conférence de presse. Pourtant, aucune surprise ne figure dans cette liste. Mais cette absence de nouvelles têtes constitue peut-être le choix le plus judicieux de 'Willy'. "J'avais l'embarras du choix, mais ce n'est pas le moment d'effectuer des essais", a-t-il encore expliqué, à juste titre. Cependant, et sans remettre en cause les options choisies par Marc Wilmots, dans la mesure où choisir, c'est renoncer, certaines absences peuvent tout de même inspirer quelques regrets. Les tops - Benteke: La sélection de Christian Benteke, malgré sa blessure qui devrait néanmoins être guérie pour la rencontre face au Pays de Galles, est une marque de confiance forte de la part du coach fédéral non seulement envers Big Ben, mais également envers Romelu Lukaku. Car même si d'autres joueurs peuvent évoluer en pointe, l'ex-Anderlechtois sera le seul avant-centre spécifique disponible lors du match capital en Croatie. - Bakkali: Willy a parfaitement justifié en conférence de presse le pourquoi de la sélection de Zakaria Bakkali. "Zakaria est un joueur qui marque facilement et qui est très rapide et habile en dribble. Il possède un profil que j'apprécie avoir dans ma sélection. J'anticipe aussi en pensant à l'avenir. Zakaria a pour ainsi dire le même profil qu'Eden Hazard et si jamais il devait y avoir quelque chose avec Eden, j'aurais ainsi une solution de rechange." Qui dit mieux ? - Vermaelen: Le retour de Thomas Vermaelen, pas en odeur de sainteté pour le moment à Arsenal, constitue également une belle preuve de confiance du sélectionneur envers son défenseur. En le reprenant, Wilmots assied un peu plus encore la légitimité du Gunner dans le groupe des Diables et tente certainement de le remettre en confiance. Car un Verminator à 100% doit toujours jouer. Les flops - Ferreira-Carrasco: l'ailier de Monaco casse la baraque en Ligue 1. En ce début de saison, il a réussi l'exploit de se faire un nom parmi les nouvelles stars de l'AS achetées à grands coups de millions de roubles. Il tarde à tous les supporters des Diables Rouges de le voir à l'oeuvre sous le maillot national. Ce ne sera pas pour cette fois, mais il n'y a aucun risque à parier que Yannick Ferreira-Carrasco sera très prochainement appelé par Marc Wilmots. - Lestienne: Six mois de suspension, c'est dur... mais juste. Les règles de l'équipe nationale sont claires et le joueur était prévenu suite à l'affaire Batshuayi. Le code de conduite doit s'appliquer à tous sans exception sous peine de laisser l'indiscipline s'insinuer dans la mécanique bien huilée de l'équipe nationale. D'un point de vue purement sportif par contre, on regrette bien évidemment l'absence de Maxime Lestienne. Avec la forme qu'il tient pour le moment au Club Bruges, il aurait pu constituer un joker de choix, voire un titulaire intéressant face au Pays de Galles en cas de qualif' en Croatie. Heureusement, 'Willy' l'a promis, ce n'est que partie remise: "quand la sanction de Lestienne aura pris fin, il recommencera avec une page blanche." - Batshuayi: On aurait bien voulu voir l'attaquant du Standard intégrer le groupe des Diables et qui sait, glaner quelques minutes de jeu dans l'une ou l'autre rencontre. Wilmots y a pensé c'est sûr, mais il hautement probable que Johan Walem, le coach des Espoirs, ait fait le maximum pour conserver le centre-avant dans son groupe qui doit affronter l'Irlande du Nord et l'Italie. "Michy est très bon, je ne suis pas aveugle. La chance existe qu'il soit appelé plus tard. Je ne veux pas non plus affaiblir la sélection des Espoirs", a conclu le sélectionneur national. Avant ces deux dernières journées du Groupe A, la Croatie occupe la 2e place avec 17 points, à 5 points des Diables Rouges. La Belgique n'a donc besoin que d'un point en deux matches pour se qualifier pour la Coupe du monde.