Trois Diables manquaient à l'appel durant le second entraînement de la journée. Le gardien Thibaut Courtois profite de quelques jours de congés supplémentaires et rejoindra le groupe dans le courant de la semaine. Vincent Kompany et Nicolas Lombaerts sont restés à l'intérieur par précaution et ont suivi un programme adapté.

Les gardiens Simon Mignolet et Koen Casteels, tous deux en pleine rééducation après une blessure, n'ont pas non plus pris part à la séance d'entraînement collective. Ils se sont entraînés individuellement pendant environ une demi-heure avec l'entraîneur des gardiens Erwin Lemmens.

"La Suède est l'indicateur de valeur idéal"

La séance était intensive, malgré le froid. "Au début, ce froid était un choc et il a fallu s'adapter, y compris pour les muscles. Mais une fois que tu es occupé, très rapidement, tu ne le sens plus", a raconté Toby Alderweireld après l'entraînement.

"Notre volonté est très grande, mais nous restons humbles", a affirmé le défenseur de l'Atletico Madrid à propos du Mondial brésilien. "Nous sommes peut-être les favoris du groupe, et cela donne une certaine pression, mais le coach nous maintient les pieds sur terre. D'ailleurs, nous ne nous croyons pas encore au second tour."

Les Belges se sont entraînés deux fois dans la capitale suédoise mercredi. "Une préparation n'est jamais amusante, mais est indispensable. Nous devons utiliser au mieux ce stage afin d'être aussi prêt que possible pour le Brésil."

L'ancien joueur de l'Ajax attend avec impatience la rencontre amicale de dimanche contre la Suède. "La Suède a été éliminée de manière malchanceuse dans les barrages (défaites 1-0 et 2-3 contre le Portugal), mais est un adversaire à ne pas sous-estimer et redoutable. Il s'agit d'un indicateur idéal de notre valeur. Ils seront en vacances après la rencontre, mais je suis convaincu qu'ils voudront flamber contre nous", a ajouté Alderweireld, qui a assuré petit-à-petit sa place le onze de base. Cependant, il veut continuer à prouver sa valeur à l'entraînement. "Tu dois avoir cet esprit de combat. Nous avons beaucoup de joueurs de valeur et la concurrence rend tout le monde meilleur."

L'entraînement de mercredi a été suivi par une cinquantaine de supporters. Parmi les spectateurs attentifs, on retrouvait Pär Zetterbeg, l'ancienne vedette du RSC Anderlecht.

Jeudi, la sélection de Marc Wilmots doit s'entraîner, en principe, à deux reprises.

Dimanche, les Diables Rouges défieront la Suède à la Friends Arena.

Trois Diables manquaient à l'appel durant le second entraînement de la journée. Le gardien Thibaut Courtois profite de quelques jours de congés supplémentaires et rejoindra le groupe dans le courant de la semaine. Vincent Kompany et Nicolas Lombaerts sont restés à l'intérieur par précaution et ont suivi un programme adapté. Les gardiens Simon Mignolet et Koen Casteels, tous deux en pleine rééducation après une blessure, n'ont pas non plus pris part à la séance d'entraînement collective. Ils se sont entraînés individuellement pendant environ une demi-heure avec l'entraîneur des gardiens Erwin Lemmens. "La Suède est l'indicateur de valeur idéal" La séance était intensive, malgré le froid. "Au début, ce froid était un choc et il a fallu s'adapter, y compris pour les muscles. Mais une fois que tu es occupé, très rapidement, tu ne le sens plus", a raconté Toby Alderweireld après l'entraînement. "Notre volonté est très grande, mais nous restons humbles", a affirmé le défenseur de l'Atletico Madrid à propos du Mondial brésilien. "Nous sommes peut-être les favoris du groupe, et cela donne une certaine pression, mais le coach nous maintient les pieds sur terre. D'ailleurs, nous ne nous croyons pas encore au second tour." Les Belges se sont entraînés deux fois dans la capitale suédoise mercredi. "Une préparation n'est jamais amusante, mais est indispensable. Nous devons utiliser au mieux ce stage afin d'être aussi prêt que possible pour le Brésil." L'ancien joueur de l'Ajax attend avec impatience la rencontre amicale de dimanche contre la Suède. "La Suède a été éliminée de manière malchanceuse dans les barrages (défaites 1-0 et 2-3 contre le Portugal), mais est un adversaire à ne pas sous-estimer et redoutable. Il s'agit d'un indicateur idéal de notre valeur. Ils seront en vacances après la rencontre, mais je suis convaincu qu'ils voudront flamber contre nous", a ajouté Alderweireld, qui a assuré petit-à-petit sa place le onze de base. Cependant, il veut continuer à prouver sa valeur à l'entraînement. "Tu dois avoir cet esprit de combat. Nous avons beaucoup de joueurs de valeur et la concurrence rend tout le monde meilleur." L'entraînement de mercredi a été suivi par une cinquantaine de supporters. Parmi les spectateurs attentifs, on retrouvait Pär Zetterbeg, l'ancienne vedette du RSC Anderlecht. Jeudi, la sélection de Marc Wilmots doit s'entraîner, en principe, à deux reprises. Dimanche, les Diables Rouges défieront la Suède à la Friends Arena.