Au terme de la deuxième séance d'entraînement des Diables (seul Toby Alderweireld manquait encore à l'appel), le sélectionneur fédéral a indiqué que devant Thibaut Courtois dans les buts, la défense belge serait composée au départ dans l'axe par Vincent Kompany et Nicolas Lombaerts, tandis que les flancs seront occupés à gauche par Jan Vertonghen et à droite par Alderweireld.

"Toby est arrivé à 11h00 ce matin à l'hôtel après avoir finalisé très tard dans la soirée son transfert à Southampton. C'est bien pour lui, il est désormais rassuré. Il s'entraînera individuellement avec le préparateur physique dans l'après-midi, mais je sais qu'il est prêt. Je lui ai donné la certitude de commencer le match", a précisé Wilmots.

"Steven Defour et Axel Witsel entameront aussi la partie. Le but est de donner plus de liberté à Axel comme c'est le cas pour lui à Saint-Pétersbourg. Mais ils pourront aussi à certains moments échanger leur position et alterner leur numéro 6 et 8. Axel doit pouvoir lâcher le moteur. Il a joué ces dernières années plus défensivement pour donner plus de stabilité à l'équipe, mais reste toujours très dangereux dans les 16 mètres. Kevin De Bruyne s'ajoutera à ce duo."

Intermédiaires Après la Coupe du monde, Wilmots a analysé les difficultés que son groupe rencontre lorsqu'il bute contre un adversaire replié dans sa moitié de terrain. "Le danger doit venir de derrière et des flancs. Vertonghen est habitué à le faire et ne demande que cela. Alderweireld peut aussi le faire. Il faut juste que lorsque l'un monte, l'autre resserre le jeu vers l'axe", selon l'entraîneur des Diables.

Privé de Mondial, Radja Nainggolan a retrouvé grâce aux yeux du sélectionneur et devrait rentrer en cours de jeu. "Je veux le faire jouer durant 30 minutes environ suivant le déroulement du match. Il joue libéré à Rome et sait évoluer dans le même système de jeu que celui que je veux développer contre l'Australie."

Enfin, sans doute pour montrer à ses détracteurs qu'il est un homme à l'écoute de ses joueurs, Wilmots a officialisé un groupe de cinq joueurs - Kompany, Lombaerts, Vertonghen, Witsel et Vermaelen - qui serviront d'intermédiaires entre les joueurs et son staff technique. "Ils seront là pour réagir au moindre problème", selon Wilmots.

Au terme de la deuxième séance d'entraînement des Diables (seul Toby Alderweireld manquait encore à l'appel), le sélectionneur fédéral a indiqué que devant Thibaut Courtois dans les buts, la défense belge serait composée au départ dans l'axe par Vincent Kompany et Nicolas Lombaerts, tandis que les flancs seront occupés à gauche par Jan Vertonghen et à droite par Alderweireld. "Toby est arrivé à 11h00 ce matin à l'hôtel après avoir finalisé très tard dans la soirée son transfert à Southampton. C'est bien pour lui, il est désormais rassuré. Il s'entraînera individuellement avec le préparateur physique dans l'après-midi, mais je sais qu'il est prêt. Je lui ai donné la certitude de commencer le match", a précisé Wilmots. "Steven Defour et Axel Witsel entameront aussi la partie. Le but est de donner plus de liberté à Axel comme c'est le cas pour lui à Saint-Pétersbourg. Mais ils pourront aussi à certains moments échanger leur position et alterner leur numéro 6 et 8. Axel doit pouvoir lâcher le moteur. Il a joué ces dernières années plus défensivement pour donner plus de stabilité à l'équipe, mais reste toujours très dangereux dans les 16 mètres. Kevin De Bruyne s'ajoutera à ce duo." Intermédiaires Après la Coupe du monde, Wilmots a analysé les difficultés que son groupe rencontre lorsqu'il bute contre un adversaire replié dans sa moitié de terrain. "Le danger doit venir de derrière et des flancs. Vertonghen est habitué à le faire et ne demande que cela. Alderweireld peut aussi le faire. Il faut juste que lorsque l'un monte, l'autre resserre le jeu vers l'axe", selon l'entraîneur des Diables. Privé de Mondial, Radja Nainggolan a retrouvé grâce aux yeux du sélectionneur et devrait rentrer en cours de jeu. "Je veux le faire jouer durant 30 minutes environ suivant le déroulement du match. Il joue libéré à Rome et sait évoluer dans le même système de jeu que celui que je veux développer contre l'Australie." Enfin, sans doute pour montrer à ses détracteurs qu'il est un homme à l'écoute de ses joueurs, Wilmots a officialisé un groupe de cinq joueurs - Kompany, Lombaerts, Vertonghen, Witsel et Vermaelen - qui serviront d'intermédiaires entre les joueurs et son staff technique. "Ils seront là pour réagir au moindre problème", selon Wilmots.