City a largement dominé la rencontre avec 68% de possession de ballon mais surtout 28 tirs contre 3 non cadrés pour West Ham et 12 coups de coin pour un seul. Kompany a été omniprésent au cours de cette rencontre. En défense,il a remporté le duel l'opposant à Carroll et s'est montré tout aussi autoritaire lors de ses montées ponctuées pas un but en début de seconde période.

Au classement final,Manchester City (86 points) devance Liverpool de deux points et Chelsea de 4.

Liverpool, qui n'avait plus son sort en main, a battu Newcastle (2-1) réduit à dix dès la 66ème et à neuf à la 87ème.

"Nous sommes en train de construire un grand club"

Vincent Kompany (capitaine de Manchester City): "C'est une grande réussite que l'on reconnaîtra comme telle. Nous sommes en train de construire un grand club, pas juste une équipe qui gagne des titres, et je suis fier d'en être. On a tout bien fait cette saison."

"On a eu un calendrier chargé et on s'en est bien sorti. Comme les supporteurs le disent, on s'est battus jusqu'à la fin. Oubliez les histoires d'argent et tout le reste. Quand vous êtes un gosse, vous grandissez en rêvant de soulever des trophées. Là, je suis en train de vivre ce rêve tout éveillé. L'an prochain, il faudra faire encore mieux. Si vous voulez être un grand club, cela doit être une victoire parmi d'autres".

City a largement dominé la rencontre avec 68% de possession de ballon mais surtout 28 tirs contre 3 non cadrés pour West Ham et 12 coups de coin pour un seul. Kompany a été omniprésent au cours de cette rencontre. En défense,il a remporté le duel l'opposant à Carroll et s'est montré tout aussi autoritaire lors de ses montées ponctuées pas un but en début de seconde période. Au classement final,Manchester City (86 points) devance Liverpool de deux points et Chelsea de 4. Liverpool, qui n'avait plus son sort en main, a battu Newcastle (2-1) réduit à dix dès la 66ème et à neuf à la 87ème. "Nous sommes en train de construire un grand club" Vincent Kompany (capitaine de Manchester City): "C'est une grande réussite que l'on reconnaîtra comme telle. Nous sommes en train de construire un grand club, pas juste une équipe qui gagne des titres, et je suis fier d'en être. On a tout bien fait cette saison." "On a eu un calendrier chargé et on s'en est bien sorti. Comme les supporteurs le disent, on s'est battus jusqu'à la fin. Oubliez les histoires d'argent et tout le reste. Quand vous êtes un gosse, vous grandissez en rêvant de soulever des trophées. Là, je suis en train de vivre ce rêve tout éveillé. L'an prochain, il faudra faire encore mieux. Si vous voulez être un grand club, cela doit être une victoire parmi d'autres".