1902

Les frères Juan et Carlos Padros, originaires de... Barcelone, fondent le Madrid Foot-ball Club.
...

Les frères Juan et Carlos Padros, originaires de... Barcelone, fondent le Madrid Foot-ball Club. Le légendaire gardien de but Ricardo Zamora, qui avait un penchant pour le cognac et fumait trois paquets de cigarettes par jour, signe au Real Madrid. Le Catalan s'était auparavant produit pour l'Espanyol et le FC Barcelone. En 1931-1932, il a une large part dans le premier titre national du Real. L'actuel Trofeo Zamora, qui récompense le meilleur gardien de La Liga, porte son nom. Le 21 juin, le Real Madrid et le FC Barcelone s'affrontent pour la première fois en finale de la Copa del Rey. Le Real, dont Ricardo Zamora défend les buts, s'impose 2-1. Un mois plus tard, la guerre civile espagnole éclate. Elle va sévir pendant trois ans.L'Estadio de Chamartín, le port d'attache du Real depuis 1924, fait office de centre de détention improvisé pour les prisonniers républicains du général Franco, à l'issue de la guerre civile. Le stade se retrouve dans un état pitoyable mais il rouvre malgré tout ses portes en octobre 1939 avant d'être démoli en 1946. Un an plus tard, le Real Madrid emménage à l'Estadio Bernabéu.Pour la première fois de son histoire, le Real opte pour une tenue complètement blanche. Jusqu'en 1955, l'équipe jouait avec des chaussettes foncées et durant les premières années de son histoire, elle arborait un short bleu marine.Le Real Madrid étrille l'Eintracht Francfort 7-3 et s'adjuge une cinquième Coupe d'Europe des Clubs champions, l'ancêtre de la Ligue des Champions. L'Argentin Alfredo Di Stéfano, surnommé La Flèche Blonde, a trouvé le chemin des filets dans les cinq finales remportées.Le 2 juin, Santiago Bernabéu rend son dernier souffle, quelques jours avant son 83e anniversaire. L'homme qui a donné son nom au stade actuel a présidé aux destinées du Real pendant 35 ans, mais a également connu une longue carrière d'attaquant avec le maillot du club castillan. C'est lui qui a fait du Real le club le plus prestigieux d'Espagne et d'Europe.Le Real Madrid est champion cinq fois d'affilée, de 1986 à 1990. C'est l'ère de La Quinta del Buitre (La quinte du Vautour en VF), en référence au surnom de son footballeur le plus charismatique, Emilio Butragueño. L'attaquant disposait d'une ligne directe avec le président Ramón Mendoza.Florentino Pérez remporte les élections présidentielles face à Lorenzo Sanz et applique sa politique, appelée "Zidanes y Pavones", du nom de Zinédine Zidane et de Francisco Pavón, soit un mélange de stars et de produits du club. Luis Figo (2000), Zidane (2001), Ronaldo (2002) et David Beckham (2003) enfilent le maillot blanc. Avant un match contre les Madrilènes, Jaime Ortí, le président de Valence, déclare : "On les appelle galacticos ou quelque chose du genre." Le terme "los galacticos" est né. Cristiano Ronaldo est sacré meilleur buteur de La Liga avec pas moins de 48 goals. Seul Lionel Messi a fait mieux avec cinquante pions durant la saison 2011-2012. En 438 matches pour le Real, CR7 a inscrit 450 buts, soit en moyenne 1,02 goal par rencontre, et a délivré 132 assists. Messi a marqué 672 buts (0,86 en moyenne) et délivré 303 passes dé' en 778 parties pour le Barça.