Dembélé et Coutinho valent-ils leur prix?

24/01/19 à 14:00 - Mise à jour à 22/01/19 à 16:56

105 et 120 millions d'euros. Ce sont les sommes déboursées par le FC Barcelone pour enrôler respectivement Ousmane Dembélé et Philippe Coutinho. Mais répondent-ils aux attentes?

Dembélé et Coutinho valent-ils leur prix?

Philippe Coutinho et Ousmane Dembélé ne justifient pas le montant de leur transfert. © Acero/AlterPhotos/ABACA

Il ne faut pas tourner autour du pot : la réponse est non. Sachant qu'Ousmane Dembélé (21 ans) et Philippe Coutinho (26 ans) ont été enrôlés en juillet 2017 et en janvier 2018 pour pallier les départs de Neymar et d'Andres Iniesta, on peut conclure que pour le moment, ils n'y sont pas parvenus. Il suffit de jeter un coup d'oeil à leur temps de jeu. Depuis que Dembélé s'est établi en Catalogne, il n'a disputé que quatre matches complets sur 72.

Son mode de vie nonchalant, qui lui vaut régulièrement la une des journaux, en constitue certainement une raison. Ça lui a d'ailleurs valu quelques places sur le banc. La saison dernière, le Français a raté quasi la moitié des matches à cause de blessures. Ses quatre buts et sept assists en championnat et en LC sont une piètre consolation. Ça va mieux cette saison : il en est à neuf buts et quatre assists dans les deux principales compétitions mais il n'a pas encore mérité beaucoup de louanges.

Le bulletin de Coutinho est un peu meilleur : il a disputé l'intégralité de treize des 46 matches disputés par le Barça depuis son arrivée et la saison passée, il ne pouvait pas se produire en Ligue des Champions. Mais s'il a été relativement performant la saison passée, avec huit buts et cinq assists, il semble maintenant avoir perdu pied. Après un match, Sergio Busquets vient de déclarer que Coutinho "manquait de confiance et de rythme."

Le Brésilien semble tout simplement ne pas s'adapter au football en un temps du FC Barcelone. Il conserve trop le ballon et préfère les dribbles aux combinaisons. Il ne semble donc pas en mesure de reprendre le rôle d'Iniesta. Or, Coutinho ne se sent pas mieux un cran plus haut, au poste de Neymar. L'entraîneur-adjoint Jon Aspiazu a déjà déclaré que Dembélé avait dépassé le Brésilien dans la hiérarchie, ajoutant que Coutinho serait quand même important dans la suite de la saison. Wait and see.

Par Steve Van Herpe