L'entraîneur portugais, 43 ans, a proposé cette idée à l'issue de la rencontre de Ligue des Champions des Marseillais perdue à Porto (2-0) mercredi soir. "Je voudrais que la FIFA n'attribue plus le numéro 10, dans chaque pays, dans chaque pays. Ce sera le plus bel hommage que l'on puisse lui rendre. Son décès est une incroyable perte pour le football mondial", a commenté Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM.

Naples, où a joué Maradona de 1984 à 1991, a déjà retiré le numéro 10 depuis 2000 par respect pour son ancien joueur.

L'entraîneur portugais, 43 ans, a proposé cette idée à l'issue de la rencontre de Ligue des Champions des Marseillais perdue à Porto (2-0) mercredi soir. "Je voudrais que la FIFA n'attribue plus le numéro 10, dans chaque pays, dans chaque pays. Ce sera le plus bel hommage que l'on puisse lui rendre. Son décès est une incroyable perte pour le football mondial", a commenté Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM. Naples, où a joué Maradona de 1984 à 1991, a déjà retiré le numéro 10 depuis 2000 par respect pour son ancien joueur.