"Globalement, la direction est satisfaite de son apport", raconte Thomas Hiete, journaliste au Kicker. "L'entraîneur, Dieter Hecking, et le directeur sportif, Klaus Allofs, estiment qu'il a encore une large marge de progression. Il ne faut pas oublier que l'intensité des entraînements de Bundesliga est nettement supérieure à celle de la Premier League. Wolfsbourg a également dû adapter son jeu à Kevin, d'autant que son arrivée a coïncidé avec le départ du meneur de jeu brésilien Diego, qui a rejoint l'Atletico Madrid. Le plus frappant, c'est que personne ne parle de son départ. Ça prouve que De Bruyne s'est bien intégré. La vitesse d'exécution constitue la principale différence entre les deux footballeurs. Votre compatriote insuffle beaucoup plus de rythme à l'attaque. Il possède un plus gros volume, il aime se déporter vers les flancs pour apporter de la profondeur au jeu. Maximilian Arnold le fait également. Ils s'entendent très bien. Ensemble, ils réalisent des actions et, comme on le leur demande, ils surgissent fréquemment, à toute vitesse, dans le rectangle, afin d'y susciter le danger. Allofs m'a récemment parlé de l'inefficacité provisoire de De Bruyne. Il est sûr que, tôt ou tard, un joueur possédant de telles qualités va résoudre ce problème. Il était très fort à Brême et il est sans doute à 70, voire 80 % de son potentiel. Il prend ses responsabilités sur les coups francs et les corners."

Le VfL continue à rivaliser avec le Bayer Leverkusen et Schalke 04 pour la troisième place, qui donne un accès direct à la Ligue des Champions. "Kevin veut se classer le plus haut possible. La direction ne veut pas parler de Ligue des Champions mais en son for intérieur, elle en rêve et elle n'a pas tort, compte tenu de la manière dont ses concurrents gaspillent les points."

Hiete pense que Junior Malanda devra patienter. "On n'écarte pas Luiz Gustavo si facilement", constate le journaliste. "Le club l'a recruté au Bayern contre 18 millions d'euros. Il y a aussi Slobodan Medojevic. Malanda est avide d'apprendre, costaud, mais il n'a que 19 ans et en fait, le club le prépare à la saison prochaine."

PAR FRÉDÉRIC VANHEULE

"Globalement, la direction est satisfaite de son apport", raconte Thomas Hiete, journaliste au Kicker. "L'entraîneur, Dieter Hecking, et le directeur sportif, Klaus Allofs, estiment qu'il a encore une large marge de progression. Il ne faut pas oublier que l'intensité des entraînements de Bundesliga est nettement supérieure à celle de la Premier League. Wolfsbourg a également dû adapter son jeu à Kevin, d'autant que son arrivée a coïncidé avec le départ du meneur de jeu brésilien Diego, qui a rejoint l'Atletico Madrid. Le plus frappant, c'est que personne ne parle de son départ. Ça prouve que De Bruyne s'est bien intégré. La vitesse d'exécution constitue la principale différence entre les deux footballeurs. Votre compatriote insuffle beaucoup plus de rythme à l'attaque. Il possède un plus gros volume, il aime se déporter vers les flancs pour apporter de la profondeur au jeu. Maximilian Arnold le fait également. Ils s'entendent très bien. Ensemble, ils réalisent des actions et, comme on le leur demande, ils surgissent fréquemment, à toute vitesse, dans le rectangle, afin d'y susciter le danger. Allofs m'a récemment parlé de l'inefficacité provisoire de De Bruyne. Il est sûr que, tôt ou tard, un joueur possédant de telles qualités va résoudre ce problème. Il était très fort à Brême et il est sans doute à 70, voire 80 % de son potentiel. Il prend ses responsabilités sur les coups francs et les corners." Le VfL continue à rivaliser avec le Bayer Leverkusen et Schalke 04 pour la troisième place, qui donne un accès direct à la Ligue des Champions. "Kevin veut se classer le plus haut possible. La direction ne veut pas parler de Ligue des Champions mais en son for intérieur, elle en rêve et elle n'a pas tort, compte tenu de la manière dont ses concurrents gaspillent les points." Hiete pense que Junior Malanda devra patienter. "On n'écarte pas Luiz Gustavo si facilement", constate le journaliste. "Le club l'a recruté au Bayern contre 18 millions d'euros. Il y a aussi Slobodan Medojevic. Malanda est avide d'apprendre, costaud, mais il n'a que 19 ans et en fait, le club le prépare à la saison prochaine." PAR FRÉDÉRIC VANHEULE