Kevin De Bruyne a donné le corner qui a débouché sur le but d'ouverture signé Lukas Hradecky contre son camp après une tête de Thomas Vermaelen avant d'adresser une passe décisive à Romelu Lukaku sur le second goal de la victoire belge contre la Finlande lundi soir à Saint-Pétersbourg (0-2).

Interrogé sur sa vision du jeu, le Diable estime faire ce qu'il a toujours fait. "Je joue de la sorte depuis que j'ai débuté à Genk quand j'avais 18 ans. Je continuerai à le faire, en club et avec l'équipe nationale", a simplement répondu 'KDB', dont on a loué sa vista après le goal de Thorgan Hazard contre le Danemark. Titulaire pour la première fois depuis son opération, le médian de Manchester City a évoqué l'opposition du soir. "C'était un match compliqué. Nous savions que la Finlande jouerait de manière très compacte et qu'elle serait difficile à battre. Mais à partir du moment où nous avons marqué, nous savions qu'ils devaient sortir et que c'était plus ouvert. Notre deuxième mi-temps a été bien meilleure."

Désigné Homme du match, une récompense "agréable" selon lui, De Bruyne estime que le "plus important est la façon dont l'équipe joue". "J'essaie de pousser l'équipe à s'améliorer, individuellement aussi. Nous avons beaucoup appris aujourd'hui. Il faut maintenant se préparer pour le prochain match." Son prochain match, la Belgique le jouera à Séville dimanche à l'occasion des huitièmes de finale de cet Euro. "Ce n'est pas forcément utile de tirer un bilan à ce stade de la compétition. Dès maintenant, c'est tout ou rien. On a pas le droit à l'erreur sinon c'est dehors", a ajouté De Bruyne.

Kevin De Bruyne a donné le corner qui a débouché sur le but d'ouverture signé Lukas Hradecky contre son camp après une tête de Thomas Vermaelen avant d'adresser une passe décisive à Romelu Lukaku sur le second goal de la victoire belge contre la Finlande lundi soir à Saint-Pétersbourg (0-2). Interrogé sur sa vision du jeu, le Diable estime faire ce qu'il a toujours fait. "Je joue de la sorte depuis que j'ai débuté à Genk quand j'avais 18 ans. Je continuerai à le faire, en club et avec l'équipe nationale", a simplement répondu 'KDB', dont on a loué sa vista après le goal de Thorgan Hazard contre le Danemark. Titulaire pour la première fois depuis son opération, le médian de Manchester City a évoqué l'opposition du soir. "C'était un match compliqué. Nous savions que la Finlande jouerait de manière très compacte et qu'elle serait difficile à battre. Mais à partir du moment où nous avons marqué, nous savions qu'ils devaient sortir et que c'était plus ouvert. Notre deuxième mi-temps a été bien meilleure."Désigné Homme du match, une récompense "agréable" selon lui, De Bruyne estime que le "plus important est la façon dont l'équipe joue". "J'essaie de pousser l'équipe à s'améliorer, individuellement aussi. Nous avons beaucoup appris aujourd'hui. Il faut maintenant se préparer pour le prochain match." Son prochain match, la Belgique le jouera à Séville dimanche à l'occasion des huitièmes de finale de cet Euro. "Ce n'est pas forcément utile de tirer un bilan à ce stade de la compétition. Dès maintenant, c'est tout ou rien. On a pas le droit à l'erreur sinon c'est dehors", a ajouté De Bruyne.