9 matches, 5 goals et 5 passes décisives. Les débuts de Kevin De Bruyne à Manchester City frôlent la perfection et cela caractérise bien l'évolution de notre compatriote ces deux dernières années. Si l'on compare ses statistiques à City avec ses 9 premiers matches pour les deux clubs allemands dans lesquels il a évolué, le Werder Brême et Wolfsburg, on constate que malgré de bons chiffres, le Diable Rouge a passé un cap cette saison et ce malgré la pression engendrée par le montant astronomique de son transfert (75 millions d'euros).

Au Werder Brême, où il a été prêté par Chelsea durant la saison 2012/2013, il a démarré par 3 goals et 3 passes décisives en 10 rencontres. A Wolfsburg, où il est arrivé durant le mercato d'hiver 2013-2014, le rouquin n'a pas inscrit le moindre but lors de ses 10 premières apparitions mais a tout de même distillé 4 assists. Autre comparaison marquante : après ses 10 premiers matches à Chelsea (saison 2013-2013), Eden Hazard pointait à un goal et 7 passes décisives.

Autre atout offensif des Diables Rouges, Dries Mertens a commencé son séjour napolitain par un but et 10 assists en 10 rencontres. De Bruyne fait donc déjà mieux qu'eux et il lui reste le duel de dimanche face à Manchester United pour s'améliorer. Histoire de s'assurer une place dans le coeur des supporters de City au côté d'un certain Vincent Kompany.

Par Matthias Stockmans

9 matches, 5 goals et 5 passes décisives. Les débuts de Kevin De Bruyne à Manchester City frôlent la perfection et cela caractérise bien l'évolution de notre compatriote ces deux dernières années. Si l'on compare ses statistiques à City avec ses 9 premiers matches pour les deux clubs allemands dans lesquels il a évolué, le Werder Brême et Wolfsburg, on constate que malgré de bons chiffres, le Diable Rouge a passé un cap cette saison et ce malgré la pression engendrée par le montant astronomique de son transfert (75 millions d'euros).Au Werder Brême, où il a été prêté par Chelsea durant la saison 2012/2013, il a démarré par 3 goals et 3 passes décisives en 10 rencontres. A Wolfsburg, où il est arrivé durant le mercato d'hiver 2013-2014, le rouquin n'a pas inscrit le moindre but lors de ses 10 premières apparitions mais a tout de même distillé 4 assists. Autre comparaison marquante : après ses 10 premiers matches à Chelsea (saison 2013-2013), Eden Hazard pointait à un goal et 7 passes décisives. Autre atout offensif des Diables Rouges, Dries Mertens a commencé son séjour napolitain par un but et 10 assists en 10 rencontres. De Bruyne fait donc déjà mieux qu'eux et il lui reste le duel de dimanche face à Manchester United pour s'améliorer. Histoire de s'assurer une place dans le coeur des supporters de City au côté d'un certain Vincent Kompany.Par Matthias Stockmans