Vainqueurs pour la première fois en 2014 puis trois fois consécutivement, les Madrilènes dépassent ainsi le FC Barcelone au nombre de succès dans la compétition pour s'offrir le record de victoires en solitaire. En 1960, 1998 et 2002, les Espagnols avaient également remporté la Coupe intercontinentale, ancêtre de cette compétition.

Devant son public, Al Ain a bien débuté la rencontre avec une action d'El Shahat qui a dribblé Thibaut Courtois mais a vu son tir être repoussé sur la ligne par Sergio Ramos (13e). Le Real Madrid a ensuite lancé la machine et trouvé le but d'ouverture sur sa première réelle opportunité.

Le tout frais Ballon d'Or Luka Modric a alors placé une jolie frappe enroulée dans le petit filet (14e). Sur leur lancée, les 'Merengues' ont multiplié les attaques pour légitimer leur avance. Carvajal (18e), Benzema (35e), Bale (38e) et Modric (39e) ont ainsi assuré le spectacle avant la pause avec des tentatives dangereuses mais infructueuses.

Totalement en maîtrise de son sujet, le Real a privé Al Ain de ballon et pris une avance de deux buts à l'heure de jeu sur une reprise de volée puissante de Marcos Llorente (60e). Une vingtaine de minutes plus tard, l'équipe de Santiago Solari a planté un troisième pion grâce à un coup de tête de Sergio Ramos, auteur de son sixième but dans une grande finale. Battant mais trop faible pour rivaliser avec le Real, Al Ain a sauvé l'honneur en fin de rencontre grâce aux Japonais Tsukasa Shiotani qui a trompé Thibaut Courtois d'une déviation de la tête imparable (86e). Monté au jeu en fin de match, le jeune Vinicius Junior a affolé la défense adverse en forçant le but contre son camp de Yahia Nader qui est venu mettre un point final à cette rencontre (90e+1).