Carli Lloyd

Carli Lloyd. © AFP

Âge : 36 ans

Position : milieu

Pays : USA

Club : Sky Blue FC (USA)

La vétérane américaine Carli Lloyd, auteur de 110 buts en 274 sélections, possède un palmarès international qui ferait même pâlir d'envie Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Elle a notamment gagné deux médailles d'or olympiques et a été championne du monde 2015 avec les États-Unis. En finale contre le Japon, il ne lui a fallu que seize minutes pour réaliser un vrai hat-trick. Le troisième but, un lob des cinquante mètres, a été nominé par la FIFA pour le Puskas Award récompensant le plus beau but de l'année 2015.

Au printemps 2017, la distributrice de 36 ans a tenté sa chance à Manchester City mais son aventure a tourné court : elle a été suspendue pour trois matches pour avoir donné un coup de coude au visage d'Annie Heatherson. En Amérique, Lloyd est une des partisanes du mouvement visant un salaire égal pour les femmes et les hommes.

Wendie Renard

Wendie Renard. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Âge : 28 ans

Position : défense centrale

Pays : France

Club : Olympique Lyon (France)

Comme ses huit soeurs aînées, elle était prédestinée à jouer au handball. À seize ans, Wendie Renard a toutefois quitté la Martinique pour booster sa carrière footballistique. Malgré un test raté à l'académie de Clairefontaine, elle a été repêchée par Lyon. Elle a déjà remporté treize titres consécutifs et six Ligues des Champions avec son club français.

On se moquait de sa taille quand elle n'était encore qu'une ado. Elle ressort nettement du lot, avec son 1m87. En avril, elle a inscrit son centième but pour Lyon. La puissance, la présence et la mobilité de l'ancienne capitaine des Bleues font penser au tank néerlandais Virgil van Dijk. Il y a cinq ans, Renard s'est attiré les foudres d'une partie réactionnaire de l'Hexagone en déclarant, dans une interview, soutenir pleinement le mariage homosexuel.

Janine van Wyk

Janine Van Wyk © BELGAIMAGE

Âge : 32 ans

Position : défense

Pays : Afrique du Sud

Club : sans

L'Afrique du Sud s'est qualifiée pour la première fois pour le Mondial. Sur papier, seule la Jamaïque a une délégation encore plus faible mais les Banyana Banyana vont âprement défendre chaque centimètre carré de leur domaine, à l'image de leur capitaine, Janine van Wyk, la seule blanche de la sélection.

Van Wyk est déjà une légende en Afrique du Sud. Elle a qualifié son équipe pour les Jeux Olympiques 2012 et 2016, elle est la première Sud-Africaine à avoir obtenu un contrat aux USA et aucun footballeur, homme ou femme, n'avoisine ses 159 caps. Toutefois, elle est surtout complimentée pour son travail avec les jeunes. En 2013, elle a acheté Mondeor et l'a rebaptisé le Janine van Wyk Football Club (JVW FC). Elle veut se montrer une dernière fois en France.

Par Alain Eliasy

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré aux meilleures joueuses de la Coupe du Monde dans votre Sport/Foot Magazine