Nos voisins du Nord, les Pays-Bas ont terminé mardi leur 3e campagne qualificative consécutive à une Coupe du monde de football sans connaître la défaite. Les "Oranje" ont terminé premiers du groupe D avec 28 points sur 30, ne concédant qu'un partage (2-2 en Estonie). Ils avaient déjà réussi cette performance en 2006 et 2010. Pourtant les Pays-Bas de Louis van Gaal ne seront sans doute pas tête de série lors du tirage au sort de la phase finale au Brésil le 6 décembre à Costa de Sauipe.

La dernière défaite des Pays-Bas en qualifications d'un Mondial remonte au 1er septembre 2001 à Dublin, 1-0 face à l'Irlande. Cette défaite avait été synonyme d'élimination pour le Mondial 2002. Lors de la campagne en vue du Mondial-2006, l'équipe de Marco van Basten n'avait concédé que deux partages (contre la Macédoine). Sur la lancée de sa campagne en vue du Mondial-2010, marquée par 8 victoires en 8 matches, les joueurs de Bert van Marwijk étaient devenus vice-champions du monde.

Pourtant, les Pays-Bas ne figurent pas parmi les sept meilleures équipes mondiales à l'issue des dernières rencontres qualificatives de mardi (le Brésil étant assuré d'être tête de série en tant que pays organisateur).

Les victoires de l'Uruguay, de la Suisse et de la Colombie empêcheront les Néerlandais de remonter en place utile jeudi lors de la parution du nouveau classement FIFA. Les Pays-Bas ont reculé de la 5e à la 9e place au ranking au mois de septembre après leur partage en Portugal (amical) et l'Estonie. Sept des huit têtes de séries sont connues: Brésil (organisateur), Espagne (1e), Allemagne (2e), Argentine (3e), Colombie (4e), Belgique (5e) et Suisse (7e).

La dernière place devrait revenir à l'Uruguay (6e) pour autant que la Celeste se qualifie, c'est à dire gagne en novembre son barrage contre la Jordanie. Dans le cas contraire, peu probable, la place reviendra aux Pays-Bas ou à l'Italie qui partagent la 8e place.

Nos voisins du Nord, les Pays-Bas ont terminé mardi leur 3e campagne qualificative consécutive à une Coupe du monde de football sans connaître la défaite. Les "Oranje" ont terminé premiers du groupe D avec 28 points sur 30, ne concédant qu'un partage (2-2 en Estonie). Ils avaient déjà réussi cette performance en 2006 et 2010. Pourtant les Pays-Bas de Louis van Gaal ne seront sans doute pas tête de série lors du tirage au sort de la phase finale au Brésil le 6 décembre à Costa de Sauipe. La dernière défaite des Pays-Bas en qualifications d'un Mondial remonte au 1er septembre 2001 à Dublin, 1-0 face à l'Irlande. Cette défaite avait été synonyme d'élimination pour le Mondial 2002. Lors de la campagne en vue du Mondial-2006, l'équipe de Marco van Basten n'avait concédé que deux partages (contre la Macédoine). Sur la lancée de sa campagne en vue du Mondial-2010, marquée par 8 victoires en 8 matches, les joueurs de Bert van Marwijk étaient devenus vice-champions du monde. Pourtant, les Pays-Bas ne figurent pas parmi les sept meilleures équipes mondiales à l'issue des dernières rencontres qualificatives de mardi (le Brésil étant assuré d'être tête de série en tant que pays organisateur). Les victoires de l'Uruguay, de la Suisse et de la Colombie empêcheront les Néerlandais de remonter en place utile jeudi lors de la parution du nouveau classement FIFA. Les Pays-Bas ont reculé de la 5e à la 9e place au ranking au mois de septembre après leur partage en Portugal (amical) et l'Estonie. Sept des huit têtes de séries sont connues: Brésil (organisateur), Espagne (1e), Allemagne (2e), Argentine (3e), Colombie (4e), Belgique (5e) et Suisse (7e). La dernière place devrait revenir à l'Uruguay (6e) pour autant que la Celeste se qualifie, c'est à dire gagne en novembre son barrage contre la Jordanie. Dans le cas contraire, peu probable, la place reviendra aux Pays-Bas ou à l'Italie qui partagent la 8e place.