FC Séville - Valence CF : un duel entre espagnols miraculés

Ce soir à Séville, le club andalous recevra Valence. Les deux équipes ont été forcées de réaliser un petit miracle afin de pouvoir se hisser à ce stade de la compétition. Le jeudi 3 avril dernier, Valence se fait humilier par le FC Bâle contre qui le club concède un cinglant 3-0 (Delgado 2x et Stocker). Les Suisses avaient largement dominé la formation espagnole et on ne donnait pas de grandes chances à ces derniers de parvenir à se qualifier en demi-finale. Pourtant, au match retour Valence démontre que le football peut encore réserver les plus belles surprises et nous offre une des plus belles des remontées de l'Europa League en l'emportant 5-0 à domicile après prolongations grâce notamment à un triplé d'Alcácer. De son côté, Séville corrige le FC Porto de Steven Defour par 4-1 après avoir été battu 1-0 en terre portugaise.

Si Valence s'est imposé 3-1 lors du match aller et a conservé le 0-0 au retour en championnat, le duel s'annonce serré. Les individualités offensives de Séville que sont Rakitic, Gameiro et surtout Carlos Bacca pourraient faire la différence face à une défense valencienne qui n'est pas un gage de sécurité.

Benfica - Juventus : le duel au sommet

La finale avant l'heure, la voici. Entre une équipe de Benfica sacrée championne le week-end dernier pour la première fois depuis trois ans et la Juventus qui ne devrait pas tarder à l'être, ce duel s'annonce savoureux. Une opposition de style aussi entre le jeu direct de Benfica et l'organisation méticuleuse prônée par l'équipe de Conte. L'an dernier, Benfica avait tout perdu en quelques semaines : le championnat contre Porto, la Coupe du Portugal en finale contre Guimaraes et l'Europa League aussi en finale face au Chelsea de Benitez. Cette année, les Lisboètes peuvent réparer ce désastre et sont encore en course pour un triplé historique. Mais avant cela, il faudra passer l'écuelle turinoise ce qui n'a rien d'une partie de plaisir.

Éliminée de la Ligue des Champions sur un match raté contre Galatasaray, la Vielle Dame veut se consoler en remportant l'Europa League pour garnir un palmarès européen qui n'a plus été rempli depuis le gain de la Champions League en 1996.

L'équipe qui sortira vainqueur de ce double duel sera en tout cas la grande favorite pour le titre finale.

FC Séville - Valence CF : un duel entre espagnols miraculésCe soir à Séville, le club andalous recevra Valence. Les deux équipes ont été forcées de réaliser un petit miracle afin de pouvoir se hisser à ce stade de la compétition. Le jeudi 3 avril dernier, Valence se fait humilier par le FC Bâle contre qui le club concède un cinglant 3-0 (Delgado 2x et Stocker). Les Suisses avaient largement dominé la formation espagnole et on ne donnait pas de grandes chances à ces derniers de parvenir à se qualifier en demi-finale. Pourtant, au match retour Valence démontre que le football peut encore réserver les plus belles surprises et nous offre une des plus belles des remontées de l'Europa League en l'emportant 5-0 à domicile après prolongations grâce notamment à un triplé d'Alcácer. De son côté, Séville corrige le FC Porto de Steven Defour par 4-1 après avoir été battu 1-0 en terre portugaise. Si Valence s'est imposé 3-1 lors du match aller et a conservé le 0-0 au retour en championnat, le duel s'annonce serré. Les individualités offensives de Séville que sont Rakitic, Gameiro et surtout Carlos Bacca pourraient faire la différence face à une défense valencienne qui n'est pas un gage de sécurité. Benfica - Juventus : le duel au sommetLa finale avant l'heure, la voici. Entre une équipe de Benfica sacrée championne le week-end dernier pour la première fois depuis trois ans et la Juventus qui ne devrait pas tarder à l'être, ce duel s'annonce savoureux. Une opposition de style aussi entre le jeu direct de Benfica et l'organisation méticuleuse prônée par l'équipe de Conte. L'an dernier, Benfica avait tout perdu en quelques semaines : le championnat contre Porto, la Coupe du Portugal en finale contre Guimaraes et l'Europa League aussi en finale face au Chelsea de Benitez. Cette année, les Lisboètes peuvent réparer ce désastre et sont encore en course pour un triplé historique. Mais avant cela, il faudra passer l'écuelle turinoise ce qui n'a rien d'une partie de plaisir. Éliminée de la Ligue des Champions sur un match raté contre Galatasaray, la Vielle Dame veut se consoler en remportant l'Europa League pour garnir un palmarès européen qui n'a plus été rempli depuis le gain de la Champions League en 1996. L'équipe qui sortira vainqueur de ce double duel sera en tout cas la grande favorite pour le titre finale.