"Un montant cumulé d'1,5 milliard de dollars est mis à la disposition de la communauté du football, notamment le football masculin et féminin professionnel, le football de jeunes et le football de base, via un mécanisme de subventions et de prêts encadré par des conditions strictes en matière de conformité", a écrit la FIFA dans son communiqué.

Concrètement, la FIFA stipule que chacune des 211 associations membres pourra bénéficier d'une subvention d'un million de dollars (+/- 850.000 euros) "pour protéger et faire redémarrer le football", ainsi qu'une aide de 500.000 dollars (+/- 426.000 euros) spécifiques au football féminin. De plus, des prêts sans intérêts, pouvant aller jusqu'à 5 millions de dollars (+/- 4,2 millions d'euros), seront aussi proposés aux associations membres.

"Ce plan a été élaboré par l'administration de la FIFA, en étroite coopération avec les confédérations, puis approuvé par le Conseil de la FIFA le 25 juin 2020. Son règlement définit des règles strictes en matière de conformité et d'audit, ainsi que des conditions claires de remboursement des prêts. Le mécanisme est placé sous la supervision d'un comité de pilotage", a encore précisé la FIFA.

"Un montant cumulé d'1,5 milliard de dollars est mis à la disposition de la communauté du football, notamment le football masculin et féminin professionnel, le football de jeunes et le football de base, via un mécanisme de subventions et de prêts encadré par des conditions strictes en matière de conformité", a écrit la FIFA dans son communiqué. Concrètement, la FIFA stipule que chacune des 211 associations membres pourra bénéficier d'une subvention d'un million de dollars (+/- 850.000 euros) "pour protéger et faire redémarrer le football", ainsi qu'une aide de 500.000 dollars (+/- 426.000 euros) spécifiques au football féminin. De plus, des prêts sans intérêts, pouvant aller jusqu'à 5 millions de dollars (+/- 4,2 millions d'euros), seront aussi proposés aux associations membres. "Ce plan a été élaboré par l'administration de la FIFA, en étroite coopération avec les confédérations, puis approuvé par le Conseil de la FIFA le 25 juin 2020. Son règlement définit des règles strictes en matière de conformité et d'audit, ainsi que des conditions claires de remboursement des prêts. Le mécanisme est placé sous la supervision d'un comité de pilotage", a encore précisé la FIFA.