Dans un communiqué publié mercredi soir, l'Inter explique avoir choisi de soutenir "une structure d'excellence qui s'est distinguée pour avoir identifié les 3 premiers génomes complets, obtenus à partir d'isolats italiens de SARS-CoV -2 circulant en Lombardie.

Dans un communiqué publié mercredi soir, l'Inter explique avoir choisi de soutenir "une structure d'excellence qui s'est distinguée pour avoir identifié les 3 premiers génomes complets, obtenus à partir d'isolats italiens de SARS-CoV -2 circulant en Lombardie.